BRVM-10 160,06 -0,76 BRVM-C 169,69 -0,32 Dernière mise à jour : Vendredi, 14 décembre, 2018 - 22:45

BOA SN

5,88

SONATEL

-0,26

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 25° cloudy-day
Annonces

Finale Coupe de l’Uassu – La marraine: « il faut allier le sport et l’éducation »

Coupe de l’Uassu, finale, foot, marraine, Mme Djelima Kamara
Finale Coupe de l’Uassu – La marraine: « il faut allier le sport et l’éducation »

La finale de la coupe de l’Uassu -Union des Associations Sportives Scolaires et Universitaires- de l’inspection de l’enseignement et de la formation de Grand Dakar s’est déroulée, ce vendredi 09 mars 2018, à liberté 6. Elle a opposé le Cem Liberté 6 au Cem David Diop. Les deux équipes se sont départagées dans la série des tirs au but. La marraine du jour Mme Djelima Kamara a insisté sur l’importance de cette compétition, qui réunit les élèves d’une même inspection scolaire. « Il faut allier le sport et l’éducation », a-t-elle déclaré.

Donnant des conseils à ses jeunes frères, Mme Kamara, par ailleurs conseillère municipale de la commune chargée de la commission finances, estime que le sport contribue à rendre le corps sain pour leur permettre de poursuivre normalement leurs études. Mme Kamara s’est sentie honorée d’être choisie comme marraine de l’événement, car étant elle-même fille d’un enseignant née dans les Sicap. Pour rappel, son père a servi dans la zone de l’inspection de Grand Dakar.

La responsable des femmes du parti « Tekki » de Mamadou Lamine Diallo a rassuré les responsables du monde scolaire et éducatif de son soutien sans faille à la relance des activités sportives de l’Uassu, « car le sport est un facteur de développement », a-t-elle rappelé. Évoquant la crise scolaire, elle invite les syndicats et le gouvernement à s’asseoir autour d’une table de négociations et trouver de solutions durables.

Les organisateurs du tournoi expliquent les raisons du choix porté sur Mme Kamara, par le fait qu’elle est très engagée dans la défense des valeurs citoyennes, de l’éducation, un exemple à offrir à la jeunesse.

Le public a répondu présent à l’appel et les joueurs ont produit un beau spectacle qui a permis à l’équipe du Cem David Diop de remporter le trophée dans la série des tirs au but. Chaque équipe finaliste a reçu des maillots et équipements sportifs offerts par la marraine Mme Djelima Kamara.

Annonces
Annonces

23 commentaires

  1. ami collé dit :

    elle a parfaitement raison

  2. Fatou dit :

    merci ma chérie

  3. Ousmane dit :

    merci pour le soutien apporté à nos enfants

  4. Ama dit :

    BONNE TU AS TOUJOURS SERVI TA LOCALITE

  5. Maire et amis dit :

    Notre commune te remercie pour tout ce que tu fais à l’endroit des populations

  6. fatou diop dit :

    Yéw lou Bakh rék ngay am

  7. Binta dit :

    Malheureusement des gens comme vous ne sont pas écoutés

  8. mami ndiaye dit :

    Parfaitement, les femmes doivent porter les combats de l’éducation rien ne se fera sans nous

  9. Mme Fall dit :

    tu es une femme de valeurs Diélima, nul ne saurai le nier

  10. demba seydi dit :

    mais tant que le régime en place ne comprendra pas cela, le pays n’ira nul par

  11. bella dit :

    merci mme Kamara, longue en toi, tu es une valeur sure de tekki, de notre parti

  12. Mbayang diop dit :

    kou yag ligayal nit gni nga mo takh lou bakh rék ngay déf ndakh moom rék nga kham

  13. omarcissé dit :

    merci diélima kamara pour ton apport tu nous as permis de passer une belle finale

  14. Macky dit :

    Nous devons apprendre à beaucoup travailler et à moins bavarder. Jusqu’à present les gens ne savent pas ce qui développe un pays

  15. abdou dit :

    esprit sains dans un corps sains, sans sport point de performance dans l’esprit. merci dielima

  16. moussa dit :

    Nous sommes obliger de lier le sport à l’éducation car les deux se complète. merci dielima

  17. amar narr dit :

    Le Sénégal est encore loin de connaitre les valeurs du sport sur l’éducation des enfants

  18. Education dit :

    L’école doit aussi éduquer, faire partager à tous les règles de vie en commun et les valeurs de la République. Le sport peut jouer dans ce contexte un rôle absolument déterminant. Il participe en effet des mêmes valeurs que l’école : dépassement de soi, goût de l’effort, respect de l’autre et des règles, esprit d’équipe,… Il contribue aussi à développer l’esprit d’initiative et de responsabilité, tout comme le sens de l’engagement. Enfin il peut être un facteur particulièrement efficace d’équilibre et de santé et un formidable vecteur de réussite scolaire pour de nombreux élèves.

  19. MOUSSA dit :

    Le sport scolaire contribue à promouvoir le respect de l’éthique et des valeurs éducatives et humanistes du sport. Il joue un rôle déterminant dans l’accès des jeunes au sport et donne sens au « vivre ensemble » et à l’apprentissage de la vie associative. Il participe pleinement à la santé et à la préservation de l’intégrité physique des élèves. C’est un atout privilégié pour l’égalité des chances et pour la formation citoyenne des jeunes.

  20. MOUSSA dit :

    Le sport scolaire contribue à promouvoir le respect de l’éthique et des valeurs éducatives et humanistes du sport. Il joue un rôle déterminant dans l’accès des jeunes au sport et donne sens au « vivre ensemble » et à l’apprentissage de la vie associative. Il participe pleinement à la santé et à la préservation de l’intégrité physique des élèves. C’est un atout privilégié pour l’égalité des chances et pour la formation citoyenne des jeunes.

  21. Bamba dit :

    Elle contribue à l’éducation à la santé en permettant aux élèves de mieux connaître leur corps, et à l’éducation à la sécurité, par des prises de risques contrôlées. Elle éduque à la responsabilité et à l’autonomie, en faisant accéder les élèves à des valeurs morales et sociales, telles que le respect de règles, le respect de soi-même et d’autrui.

  22. bamba dit :

    D’abord à l’école maternelle dans le domaine « agir et s’exprimer avec son corps », puis à l’école élémentaire, l’EPS vise le développement puis le perfectionnement des capacités motrices.

  23. Instituteur dit :

    Les enseignants peuvent aussi organiser les différents apprentissages à travers des activités interdisciplinaires ou transversales incluant des pratiques physiques. Cette souplesse est à apprécier néanmoins à la mesure des compétences visées et de l’évaluation des acquis des élèves.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *