Farba Senghor : «Le régime en place cherche à m’humilier… »

Farba Senghor : «Le régime en place cherche à m’humilier… »

Deux véhicules et un mobilier de maison ont été saisis, hier, chez Farba Senghor, à la cité Biagui à Yoff, par plus de 40 gendarmes. Tous ces bruits de bottes découlent d’une exécution d’une décision de justice qui date de 2008. Ce différend opposant Farba Senghor à l’artiste-menuisier, Fara Diouf, qui avait remis au ministre un single pour animer la campagne présidentielle de 2007 a connu plusieurs rebondissements. Ce single de la discorde avait été interprété de différentes façons par les deux parties. Si pour Fara Diouf, ce tube avait été vendu au Pds à 30 millions, par contre Farba Senghor dégage en touche et parle d’une subvention octroyée à l’artiste pour faire face aux frais d’enregistrement.

« Je vais me battre jusqu’au bout. Je ne vais pas me laisser faire. Le régime en place cherche à m’humilier par tous les moyens. c’est une affaire politique. Ces véhicules appartiennent à Me Wade. Je ne céderai pas à cette pression. Je ne paierai rien et j’ai demandé au président Wade de ne rien payer », tonne Farba Senghor en colère.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire