Les biens de Farba Senghor saisis par la gendarmerie

Les biens de Farba Senghor saisis par la gendarmerie

Une décision non exécutée serait à l’origine de cette descente musclée d’une quarantaine de gendarme dans la demeure de Farba Senghor située à la Citée Biagui. Tout est parti d’une histoire d’une composition musicale que Souleymane Diouf « Fara » avait fait pour le parti démocratique sénégalais avant la campagne présidentielle de 2007. Une chanson à la gloire du Pape du Sopi. Après avoir écouté la maquette de Fara Diouf, Farba Senghor avait dupliqué plus de 5000 exemplaires à l’insu de l’artiste.

Une situation qui avait poussé Fara à porter plainte contre l’ancien chargé de propagande du PDS.
C’est à titre de droits d’auteurs pour avoir utilisé de produit musical de l’artiste Souleymane Diouf dit Fara, que le chargé de propagande du PDS tombe sous le coup d’une décision de justice loin de lui être favorable. Farba Senghor est condamné à payer 30 millions de F Cfa

Le plaignant avait alors à plusieurs reprises observé une grève, et tenté de s’immoler par le feu devant le palais de la République, avant d’être appréhendé par la police plus d’une fois, pour être finalement placé à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye pour « folie » présumée. Il voulait réparation aprés avoir subi ce préjudice.

La décision du tribunal hors classe de Dakar qui n’avait pas été appliquée est donc la raison principale de la présence des gendarmes venus saisir les biens de l’ancien ministre de Wade

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire