PUBLICITÉ

El Hadj Idrissa Guèye, célèbre opérateur économique à Kaolack, n’est plus !

Ancien président de la chambre de Kaolack, El Hadj Idrissa Guèye n’est plus. Il est décédé cet après-midi à Dakar.

À rappeler qu’El Hadj Idrissa Guèye était jusque-là le président d’honneur de la chambre de commerce de Kaolack.

Célèbre opérateur dans le bassin arachidier, plus précisément à Kaolack où il a longtemps dirigé la Chambre de commerce et d’industrie, icône de monde économique du Sine-Saloum, il a été durant des décennies, la locomotive incontestée des affaires dans le secteur du commerce et de la distribution.

Opiniâtre et avisé, M. Guèye a su bien investir et encadrer ses affaires, se signalant par des actions audacieuses de création de richesses. Incontournable sur l’échiquier économique régional du triangle arachidier, l’audace et la persévérance ont fait de lui un partenaire tant recherché.

Décédé El Hadj Idrissa Guèye
whatsapp 914
Annonces

(5) commentaires

Mame Gor Diagne Touba

Yalla nako yalla yeureum té kharéko aldjanatou firdawsi barkeb Serigne touba khadimou rassoul

Diop

Yala nako yala yarame ta kharai ko aldiana si barke alkhourane karime

Alpha Dieng

Idrissa Gueye s’activait également dans le secteur salinier. Il était actionnaire et administrateur de la Société Nouvelle des Salins du Sine Saloum, l’unité de production de sel la plus importante du Sénégal, installée à Kaolack au début du 20ème siècle. Qu’il repose en paix.

    Adama Diouf Azimut Sécurité

    YALLA NA KO ALLAH YEUREUM TÉ XAARE ALDIANA FIRDAWSI. J étais agent de sécurité dans sa société de belair socetra UN GRAND HOMME MES CONDOLÉANCES À SON FILS OMAR GUEYE ET SA NIÈCE BASSINE ET A TOUT LE PERSONNEL DE LA SOCETRA

Diougo

Papa elhadji idrissa Gueye un ami à mon père qui vivait à Kaolack mais c’est un djoloff djoloff du bakhall dans un village nommé KHATALY commune de sagatta djoloff Toute la population du djoloff du bakhal plus particulièrement du village de Khataly présente leurs condoleances à toute la famille GUEYE.

Publier un commentaire