PUBLICITÉ

Covid-19 : Immersion dans le confinement des Sénégalais d’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite est le 37e pays le plus touché au monde en nombre de cas ce lundi 30 mars 2020. Concernant le nombre de morts enregistrés, il est le 58e pays le plus touché. Et sur 1299 cas, le pays a enregistré 8 décès.

Villes…

Les grandes villes que sont Makka, Madina, Ryad et Djeddah sont toutes confinées et le couvre-feu a été instauré et débute dès 15 heures locales (12 h au Sénégal). Le président de la communauté sénégalaise, Abdou Mohamed Sagna raconte comment ils passent leur confinement.

Mauvais moment…

D’après Abdou Mohamed Sagna, le coronavirus est venu au mauvais moment, surtout que le Royaume est à l’ère de la modernité, ouvert au monde. Tous les tabous ont quasiment disparu, les femmes conduisent, vont au stade, ne sont plus obligées de porter leur tope (burka).

Application…

Selon M. Sagna, grâce à une application, ils ont la possibilité de faire des vidéos conférences et des leçons sont passées pour leurs élèves. Mieux, il y a des jours qui sont choisis pour faire des activités physiques où toutes les familles sont concernées. C’est dire qu’ils vivent le confinement avec les moyens du bord et personne ne se plaint de cette situation, bien que cela n’est pas évident.

Difficultés…

Pour lui, les Sénégalais, comme toutes les autres communautés, vivent des lendemains difficiles, avec l’arrêt des activités. Et l’Arabie Saoudite est un pays qui utilise presque 90% de travailleurs dans les chantiers.

Ouvrage…

“La plupart des Sénégalais travaillent dans l’ouvrage et sont dans des endroits bondés, d’où l’arrêt pour cause de confinement. C’est un manque à gagner énorme pour tous, mais la santé est prioritaire. Chacun tentera de se refaire”, poursuit M. Sagna.

whatsapp 316
Annonces