PUBLICITÉ

Contribution: Président, demain il fera jour ! (Par Bougane Gueye Dany)

Bougane Guèye Dany, Contribution
Contribution: Président, demain il fera jour ! (Par Bougane Gueye Dany)

A quelques encablures de l’élection présidentielle de février 2019, on peut affirmer sans risque d’être démenti que la situation nationale du Sénégal est marquée par une crise sans précédent dans tous les domaines plus particulièrement aux plans économique, social et politique.
Au plan économique, cette situation est marquée par une tension de trésorerie permanente depuis avril 2018 et un niveau de surendettement qui a fini d’affoler nos partenaires techniques et financiers, la Banque mondiale et le FMI principalement qui ont tiré sur la sonnette d’alarme. Face à la gravité de la situation les médias occidentaux ont aussi averti. A travers un large dossier le journal « le Monde » avait titré : les travaux de Macky envoient le Sénégal vers la faillite. Déjà en février dernier des économistes, comme Mamadou Lamine Diallo, même s’il est opposant au régime, avait annoncé un déficit de 200 milliards. Aujourd’hui le non-paiement de la dette intérieure, en est une preuve. Cette situation difficile a fini de mettre à genoux plusieurs dizaines d’entreprises locales, qui pour la plupart perdent les appels d’offres au profit des Turques, Français ou Chinois.

Dites-nous alors réellement le niveau de recouvrement par rapport aux prévisions du budget 2018 et les sénégalais verront que les chiffres transmis aux bailleurs sont très loin de la réalité, donc « makyllés ».
A cette situation déjà difficile, il faut aussi ajouter le niveau élevé de corruption et sa généralisation.
Autre goulot d’étranglement de notre pays ; les franchises fiscales et douanières qui font perdre à l’Etat du Sénégal près de 1000 milliards par an. Il est grand temps de penser à une commission mixte (DGID, Douanes, IGE, Société civile, experts, etc.) pour se pencher sur les exonérations à accorder aux entreprises et les conséquences sur notre économie.
A cela on pourrait aussi ajouter l’attribution de plusieurs marchés de gré à gré pour un montant de près 837 milliards que la société civile a eu à dénoncer.
Autre incongruité, le projet d’adduction d’eau Gorom-Lansar dont la gestion est très opacte et jusqu’ici rien n’a filtré de l’utilisation de plusieurs centaines de milliards qui devaient permettre d’avoir de l’eau potable jusque dans les villages les plus reculés du pays. Quid du projet zéro abri provisoire ? Près de 400 milliards des bailleurs de fonds y ont été injectés et à ce jour nos enfants apprennent toujours dans des conditions difficiles corroborées par l’existence encore de 6 600 abris provisoires.
Toujours au plan économique, la découverte dans le sous-sol et dans les eaux du Sénégal de pétrole et de gaz a été suivie par un tollé général sur la signature des contrats d’exploitation de ces ressources qui constitue encore une nébuleuse que l’Etat a du mal, ou ne veut simplement pas élucider. On n’avait pas fini d’épiloguer sur les scandales des contrats du pétrole et du gaz, sur celui d’Arcelor Mittal que l’Etat nous serve une convention de signature avec l’entreprise turque Tosyali pour l’exploitation des mines de fer de la Falémé. Le manifeste de dix candidats à la candidature de l’élection présidentielle fera reculer le gouvernement pour la signature de cet accord cadre sans appel d’offres. C’est pratiquement dans les mêmes conditions que l’entreprise Suez s’est vu attribuer le marché pour l’exploitation de l’eau aux dépens de Veolia et de la SDE (avec des actionnaires du secteur privé sénégalais). Même scénario dans le secteur aéroportuaire, quel est le sort de la société SHS qui s’est retrouvée subitement éjectée et remplacée par des Turcs à qui on a servi sur un plateau d’argent la gestion de AIBD contre toute attente avec une clause d’exclusivité. Des Chinois qui raflent tous les marchés routiers y compris ceux pour la remise en état de nos routes. Conséquence, nos entreprises locales de BTP agonisent.
Malgré tout, la praticabilité reste un casque-tête chinois pour nos populations (je pense aux parcours du combattant des populations de Méouane, de Baba Garage, de Keur Samba Kane, de Dinguiraye, de Toubatoul, de Gawane, de Lambaaye etc.).
Et si le gouvernement publiait le programme routier du Sénégal et les financements y afférents ?
Toutes ces conventions avec des financements non concessionnels et non préférentiels montrent que la corruption a atteint dans notre pays des proportions jamais égalées.
Vous conviendrez avec moi que ça sent quand même un parfum de corruption dans l’air. Puisque rien ne peut justifier la mise à l’écart des entreprises du secteur privé national.
On ne peut pas, non plus, ne pas nous poser la question de savoir ce qui fait courir nos gouvernants vers la signature tous azimuts de contrats de toutes sortes sur nos ressources nationales à moins de quatre mois de la présidentielle. Si ce n’est pas une hypothèque de notre pays, cela lui ressemble fort.
Au plan politique, il convient de noter l’absence de dialogue entre majorité et opposition depuis l’instauration du parrainage citoyen qui a donné le coup de grâce à toute forme de collaboration entre les acteurs politiques. Ceci est loin d’apaiser le contexte pré-électoral avec les suspicions créées par le parrainage. La restauration du dialogue politique est devenu un impératif pour éviter à notre pays tout problème pré ou post électoral.
Au plan social, la crise alimentaire et la famine sont devenues une épée de Damoclès que l’Etat brandit au-dessus de la tête de nos pauvres concitoyens à qui on fait miroiter soit une bourse familiale de 25 000 F tous les 3 mois (moins de 300 F par jour), soit un hypothétique financement de la DER, appâts utilisés aussi dans le cadre de la recherche de parrains pour Benno Bokk Yaakar.
En tout état de cause, le Sénégal, malgré ses énormes potentialités sur le plan des ressources humaines et naturelles avec un sous-sol riche en fer, zircon, pétrole, gaz, phosphate, or, lithium etc…, demeure encore parmi les pays pauvres, les plus soutenus, les plus endettés, les plus corrompus et ses jeunes sont toujours en train de braver la mort pour regagner un mythique eldorado qu’ils ne verront jamais.

Dakar, le 05 Novembre 2018
Bougane Gueye Dany
Leader du mouvement citoyen Gueum Sa Bopp

Annonces
Annonces

75 commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Yacine

Macky Sall est le seul capable de redresser le Sénégal !

    badou

    Parfaitement d’accord avec vous.

Idrissa

A l’inverse de l’opposition, Macky Sall est un homme d’action ! Bravo mon président !

P221

J’ai marre de l’opposition qui nous ment sans cesse !
Macky sall ne parle pas beaucoup mais il agit !

Anonyme

VIVE NOTRE PRESIDENT MACKY SALL

Tanor

#KendouMacky

Mariama

bayi len thiakhan bi ak yeufou doff yi.
dieureudieuf Macky ci li nguey ligueyeul deukk bi! Senegal emergent ca kanam !

BIL

Ta touché la ou sa fait plus mal kou khamoul sa fébar nak dou la mena fathie ensemble combattons se système.

issa

Bien dit Bougane Gueye l’analyse est pertinent le senegal a besoin d’homme comme toi la jeunesse est derriere toi

DOU Amina z

Bougqne tu qs fqi une belle qnqlysem;qcky est incapable de gérer ce pays du courage Bougane viii yafii nekkk

LAMINE

Tout à fait d’accord avec vous Mr Gueye,vos analyses sont pertinent car ses genres de personnes que nous avons besoin pour éradiquer ce phénomène.Macky est entrain de jouer avec nos ressources sans avoir aucun bénéfice sur ce qu’on a trouvé dans ce pays.On voit votre engamant et détermination sur changer et amener du nouveau avec Gueum sa Boop

ANNONYME

Thieyy Bougane tu as encore frappé fort sur ce qui peut avancer les choses mais pas entrain de se chier ou d’insulter entre nous ou meme de fusiller quelqu’un pour changer les choses .On a besoin des choses concrets et des propositions pour aller de l’avant .Toutes mes félicitations surtout je vous conseille d’avancer sur cette lancée pour un Sénégal en marche

isma

Cest sa que les sénégalais attendaient depuis très longtemps un homme intègre,juste et surtout honnete qui fait des illustrations concrets pour nous éclairer sur l’état de notre cher Sénégal merci Bougane Gueye.

Il sera un président formidable et sa j’en suis convaincu

Anta Ndiaye

Belle analyse Président ,à cause des des malfaiteurs de politiciens le sénégal est devenue un pays pauvre qui fait parti sur les PMA du monde;nous savons tous que depuis 1960 jusqu’a nos jours le sénégal n’a aucun avancement donc l’heur a sonné pour nous de faire disparaitre les malfaiteurs.
Gueum en 2019 c’est la solution.

ALI NIANE

En tout cas Bougane Gueye Dany travaille . Et il est sur le bon chemin pour prendre le pouvoir . La force de Bougane se sont les couches sociales et l’informel . Il n’a ni le temps d’écrire des livre en moins de parler aux intellectuels foutus . GUEUM SA BOPP fera la surprise .

Birane

Thieuy le répondeur automatique de Macky sall arrete de te multiplier sénégalais dofounou il est capable de tous Bougane fait tres attention a Macky il est dangereux

JULES

Ce pays commence a changer les gens commence a prendre conscience de la situation et de l’incompétence de Macky et le peuple ouvre les yeux l’homme qui peux apport un changement l’homme qui peux faire la différence ce n’est personne d’autre que Bougane qui connais le vécus des sénégalais et sais comment faire pour le changer

ANNONYME

Machalla j’apprécie vous êtes intélligent vous vous renseigné. l’économie vas vraiment mal trés et trés mal même et il est temps que les sénégalais sachent à quel points nous sommes endéttés et de par mes recherches on risque même d’avoir la famine en tout cas moi j’ai peur .
je vous encourage BOUGANE

Karim

Paroles de sage vraiment j’apprécie sa ne nous montre qu’il est capable de dresser le sénégal sa montre aussi que lorsqu’il serait président il prendra soi de notre économie.C’est de sa que nous avons besoin un homme révollionnaire qui veut et peut

Abdourahmane Bo

Notre pays ne seras jamais par un bussineman.

    Ben

    le senegal merite un acteur de développement comme Bougane Gueye Dany mais pas la dynastie faye sall

Baba+dia

Président Macky SALL 1 homme qui manque le chance de l’avenir il nous dessoie

FALL

Ah oui au Sénégal rien ne marche et la famine règne de plus en plus et nos ressources bafoués il faut que nous prenons notre destin en mais main et courage Mr Gueye

ANNONYME

Wala book dof du weer day tané athieu bougane yow la geum dé continue com sa rek dina bah dé plus d’organisation et de rigueur vous allez battre kén dula téyé

Sokhna

Macky sall nopalou dji ga wara def depuis 2012 nous avons vue aucune bonne résultat,Bougane Gueye dany nous sommes tous dérriere vous pour un sénégal meilleur

Bill

déçu de la manière dont Macky Sall gouverne ce pays il est incompetent ce gas on a aucune espoir avec lui je préfere cent mille fois Bougane que ce Macky

Mamysta

Bougane est un jeune très engagé qui est prêt à tout pour sauver ce pays qui depuis 1960 n’a cessé de souffrir ensemble nous réunissons avec Gueum sa bopp pour un sénégal nouveau.
vive Bougane
vive Gueum sa Bopp
vive le sénégal

Bassine

Bougane Gueye est un patriote,travailleur et honnête il est toujours présent quand on a besoin de lui l’analyse est pertinent le senegal est derriére toi

thioune

Voilà le résultat président quand des gens qui souffrent d’une crise de compétence, d’une crise d’autorité et d’une crise de confiance gouvernent.
Wallahi vous êtes le seul leader à qui j’ai confiance.

deug

Je vous préfère vous qui êtes le candidat le plus crédible et le plus posé dans vos propos qui sont clairs concis et profondément encrées sur les valeurs républicaines. Tout mes encouragements

fat

Président Bougane lalena fouye meti deugue thi Sénégal. Tous les secteurs sont bloqués. Rien ne marche dans ce pays. Kou khamoule sa sokhla nak doulako fadiale te Président Bougane nak khame na thiono sénégalais yi te diko metitelou sayoune. Cone damani AFFAIRE BI PRESIDENT BOUGANE LA. Nako Nieupe khame te ande Ak mome jusqu’au sommet inchalah.

Mara

Bravo Président ! Texte pertinent et très fouillé qui montre à suffisance la gravité de la situation dans laquelle se trouve notre pays. Sentinelles debout, avec le Président Bougane, pour sauver ce qui peut encore l’être !

MASSAMBA

Nous sommes à une période décisive où notre cher pays à besoin de ses dignes fils pour ce défit du développement . Qui se voit être tout le temps voué à l’échec , car reposant sur la responsabilité des dirigeants corrompus qui sont au pouvoir pour s’enrichir dans le dos du peuple .

Biram

Le Sénégal a besoin de vous Mr Bougane aide les sénégalais à vivre autre chose et la population de nioro du Rip est content de vous pour le marche de ce pays

ANNONYME

Les scandes et les mensonges du gouvernement sortent de terre chak jour aussi.bolene maner teuthie population bi yeup dina ler ken douffi nopi lolene fi drf gnou wakheko bandes de voleurs .dolene rouss sakh gnak diom

René Diagne

Mr gueye avec tous mes respects je realise avec stupefaction votre froide analyse.quand bien ce que j en retiens et que vous n ignorez point c est que le senegal à l instar de beaucoup de pays africains ont un sol très tres riche et cela depuis belle lurette .maintenant ce qui a accentue notre pauvretè vous semblez cautionner leurs avis macabres sur notre pays les dedouanant de facto je parle du fmi de la bm et des structures francaises….non obstant les coúts hors de notre portèe des coúts d exploitations et j en passe je continue de penser que vous êtes dans le populisme béat. Cela n occulte point qu il y ait des situations à parfaire chose que le gouvernement du president Macky s evertue à faire sans cesse malgrè une opposition sbjective.à souhait.

    AMADOU

    Aujourd’hui les sénégalais sont fatigués …. L’économie est en baise , le niveau de recouvrement est flou et insignifiant .
    Bougane vous avez bien dit et le journal français n’a pas tord de dire que les travaux de Macky amène le sénégal vers la faillite . Bougane au moins vous avez le dire avec des chiffres clairs et bien illustrés . Bonne chance futur Président Gueumal sa Bopp rék

    Abdou Amina z

    RENE Diagne yaw kone wero il n’y a jamais 2 sans 3,apprentit d’abord pour devenir patron,Bougane dafa Gueum bopam sino si apprentit layy dead,par contre toi tu sera toujours un subordonné

    amadou sene

    René DIAGNE c’est a vous de revoir votre analyse sur les propos de Mr Gueye vous semblez avoir mal lus et compris la signification et le sens de ces propos votre commentaire et votre intervention est pour ainsi dire sans sens caduque et nul Mr Gueye a fait une très bonne analyse de la situation du senegal avec des remarques vraiment pertinentes

Borom Ndiarem Faye

Yawdè yeuguoulo niakoum khaliss bithi rewmi ndakhtè aprenti sidy lamine niass nga wone niou kheuy rèk guislak say milliard lèralal khalisbi ba parè sogua lathi rewmi politicians africains yèn nièpa yam prèsk kèn dioubouthi

    Gora

    Lui au moins il était appentit de quelqu’un et toi tu était quoi au moment il faisait le journalisme sénégal dal dou démm kou diogue rekk gnou yakh sa dérr waké Bougane dé ayy lokhomm dafa sé motakh moumouna lek thie dab bii té kéneu douko téyé.Té khaliss same bii léguèye rekk mokoko mayy
    Liguèye gnakh diarignou rekk

Karim

Kou nek meus nga done apprantie même yow sa bay sah meusna done apprantie bayou diambour domé ram niank hamham ba dé

Queen

Mawahate lako ku nek meusnga done appranti parce que mo niouy taha ham yow sah sa bay meusna done apprenti bayou diambour té ku dém tékiwul dara si réwmi il est com toi il reste dans les résaux sociaux a insulter les gens doméram

mamy

Mais gens souffle le pays va mal

BASS

BOUGANE GUEYE 5eme PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL

Queen

En tout cas nous jeunesses sénégalaise nous avons une confiance aveugle à Bougane car lorsque nous avions perdu l’espoir en tout ce qui concerne notre avenir et notre pays c’est Bougane qui a pu redonné cet espoir alors nous votons geum sa boop
vive Bougane
vive geum sa boop

Ibrahima sene

Ils sont tous pareils

Sanokho

Wawaw kuko bagne ak kuko beugeu yeup Bougane serait le 5eme

Carlos

Geume sa thiouthiou mayniou Diame

Fatima

HANA YOW NGA GEUM SA THIOUTHIOU BAYE DOMé RAM SA BAYE DAFA GEUM THIOUTIOM BA DIOURLà SI

Dabo Kemo

A la base de notre civilisation il y a la liberté de chacun dans sa pensée, ses croyances, son travail , ses opinions et de faire un discours normal.? Nous avons une problème par c que je ne peux pas comprendre si on est au Sénégal tout les parties qui sont la sont des sénégalais ils ont leur droit de dire ce qu’il pense dans c pays m pas des insultes dans un pays qui voulait développer ? Chaque personne y a le droit d analyse.

Yatma

Chaque personne à le droit de dire sa pensé mais des insultes bien sur que je suis dacor mais moi je blame celui qui as commencé à insulté Bougane je le connais pas mais du respect au moins pour lui ici on parle de la politique et autres mais pas de vie privé té lumu méti méti khilifa té il n’est as mal.

Queen

Dégalas rek puisque ici tout le monde à ses propres onions à réglé alors mieux vaut d’en s’occuper cé mieux

Dabo

Ceux qui insultes sont ceux qui ont reçu une mauvaise éducation rek rien de plus

Eva

Dimbaléléne niou way meunou léna bayi domu diambour bi

Borom Ndiarem Faye

Karim mane samay way diour yarouniouma thi sagua yawla sa nday ak sa baye yar thi sagua kone saguawatal??

Hamath

Bougane Guèye a le meilleur profil pour amener du concret en 2019 . Parce que c’est un homme qui n’a plus rien à prouver dans ce pays . Car il est à la tête de plusieurs entreprises . Qui font travailler beaucoup de sénégalais en plus du social qu’il fait .

Ass

Gueum Sa Bopp est le seul atout fiable dont dispose le peuple dans ces Elections . Vu le programme présenté et toute cette détermination . Que témoigne son leader le Pdg Bougane Guèye . Avec lui on est sûr que les intérêts du peuple seront bien défendus .

Saly

Le meilleur reste à venir au Sénégal avec cette nouvelle génération . Etant donner qu’il nous faut du sang neuf dans cette sphère politique actuelle . Avec des patriotes travailleurs qui instaurer de nouvelles stratégies . Qui vont être plus adéquates à nos valeurs et réalités sénégalaises .

Citoyen

L’heure est à la rupture avec ce système pourri qu’on a hérité de la colonisation . Avec tous ces marionnettes qui le prônent pour leurs propres profits . Cependant il nous faut faire confiance à ces nouveaux leaders . Qui aspirent a amener d’autres méthodes de faire .

Malick Sow

Moi je trouve qu’il est tant pour nous peuple sénégalais . De prendre une autre envole avec le potentiel de notre jeunesse . En mettant en avant notre expertise locale par le billet . De dirigeants jeunes qui sauront mettre en valeur tous nos atouts .

Atout

BOUGANE GUEYE est l’homme de la situation pour un vrai changement en 2019 . Avec ses démarches qu’il a adopté et toute cette engagement noté . En plus de cela c’est un vrai patriote qui s’est porté garant pour servir sa nation . Je vois pas meilleur que lui pour un Sénégal meilleur dans l’unité et la paix .

Rafna

Le staff réseau social de Bougane est marrant avec leurs commentaires à la noix ?????

karime

Dégg tigi nga wax fii manday musumá gis benn pëlétik gu Afrik’a wá bu masa wax linga wax ci njitu Réewam

mamadou+diedhiou

Laissez RENE DIAGNE tranquille. Vous ne vous rendez pas compte qu’il dort même avec des œillères.

Diama

Nous sommes à une période décisive où notre pays a besoin de ses dignes fils . Et des hommes comme le Bougane et Cie sont conscients de cela . Voila pourquoi ils représentent un nouvel espoir pour cette jeunesse désespérée .

Penda

Mane dama Geum sama bopou motakh limeu meune nako def . Ndakh douma bokou thi niouy togue di wakh kassé . Bougane dafa wooté thi ande bollo liguèy rewmi djiteul Geeum Sa Boop .

passant

La gouvernance mafieuse et sans aucune valeur humaine ou morale veut se faire une nouvelle santé en recopiant les idées du président sonko.
C’est trop tard et personne ne peut croire à vos promesses et autres engagements avec cette gouvernance de corruption exponentielle d’État, cette justice politisée, l’impunité garantie aux voleurs de milliards du clan présidentiel, ce pillage systématique des biens et ressources de ce pays avec d’innombrables grès à grès, des surfacturations et détournements divers, sous les applaudissements et encouragements nourris du président macky sall qui tient en laisse tous les services de contrôles de l’État.
Toutes les investissements et décaissements faits sont l’objet de détournements des derniers publics, de surfacturations, dont même plus de 5 milliards dans les bourses des étudiants,…
Derniers en date: les 29 milliards du prodac, les 94 milliards de mamour diallo,….et dire que pour 1,8 milliards, le député maire khalifa ababacar sall est en prison depuis plus de 18 mois…

Règle

Gueum Sa Bopp est là présent avec détermination pour un réel développement . Parce que ces politiciens sont toujours dans des guerres de positionnement sans fins . Ils sont tous les mêmes , c’est un éternel recommencement avec eux .

Khalil

BOUGANE GUEYE n’a pas de concurrent dans ces prochaines Elections . Vu qu’il s’est proclamer en candidat pour défendre et faire respecter les intérêts du peuple . Contrairement à ceux qui sont là pour le pouvoir et les profits d’une minorité . Geum Saa Boop s’est l’appel à l’unité et la concertation . Autour du travail pour l’intérêt général avec aucune appartenance .

Daouda

Avec Gueum Sa Bopp pour un vrai changement en 2019 . Car c’est le seul atout fiable parmi tous ces politiciens .

René Diagne

A mes detracteurs de frères je maintiens tous mes propos tenus plus et j en rajoutte pour vous prouver si besoin en est que mr bougane votre mentor verse bel et bien dans la desinformation c est quand il èvoque sans gène que l entreprise Suez s est vue attribuèe le marchè de l exploitation de l eau au detriment de veolia et de la sde sans aucune forme de procès alors qu il est bien etablit qu il ya eu appel d offres ouvert que techniquement et financierement SUEZ. A REMPORTÈ.mais diantre que voulez vous ? Cest ça porter des oeillères?

Maman A

MACHALAH Monsieur GUEYE,
YALLA gua agalé ak sa saguo sounou KANAM te mou gueune si nioune nieup
In shaa Allah amine thi barker sounou yonintibi SWS.

Younousse Sagna

En tout cas le pays traverse une crise sans précédent . Même pour les bourses sociales elles commencent à être un lourd fardeau pour les bénéficiaires. Pour ce mois à bounkiling les femmes ont fait plusieurs va et vient pour oercevoir leurs argents.cela témoigne le degré de la crise que traverse le pays

Cheikh Gaye

Il faut aussi parler de la fiscalité trop lourde sur le dos des entreprises et des cytoyens

Publier un commentaire