PUBLICITÉ
guem sa bopp - "Brutalité policière" : Les jeunes de Bougane plus que jamais déterminés à dénoncer "la forfaiture de Macky Sall"

« Brutalité policière » : Les jeunes de Bougane plus que jamais déterminés à dénoncer « la forfaiture de Macky Sall »

Ce mardi, dans l’après-midi, les jeunes de l’opposition ont manifesté dans les rues de Dakar. Des heurts qui ont coïncidé avec l’opération « Faxass Macky Sall » du Mouvement « Geum sa bopp » de Bougane Guèye Dany. Ces derniers, nous raconte Babacar Justin Mbengue, responsable du Réseau des jeunes leaders dudit Mouvement ont été interpellés par des policiers en civil qui les ont sommé de se disperser  « avec des démarches irrespectueuses…« 

« Nous étions au niveau de la Vdn vers la permanence du Parti démocratique sénégalais car nous devions rencontrer des militants qui habitent vers Baobab qui devaient lancer leur opération ‘Faxass’ Macky Sall. Des policiers en civils nous ont suivi et on leurs à fait comprendre que nous sommes ici pour dénoncer la forfaiture du Président Macky Sall et du conseil constitutionnel. Et nous leurs avons expliqué que nous sommes dans la légalité de contester ce hold-up électoral prémédité par le Président Macky Sall et ses complices.

Ainsi ils ont tenté de nous dispersé et avec des démarches irrespectueuses. C’est par là qu’on a résisté conformément à la loi qui permet : ‘la résistance face à l’oppression’. C’est ainsi que les échauffourées ont démarré et on les tenu tête car nous étions dans nos droits. Par conséquent ils nous jeté des gaz lacrymogènes et par la suite nos autres camarades de la Medina sont venus et ça a pris de l’ampleur. C’est ainsi qu’ils ont touché un de nos camarade, Sokhana Tine Diop . Cette dernière évacué à la samu municipal et là-bas on nous a orienté vers l’hôpital général de grand Yoff dès lors qu’il s’agissait de fracture à la main…« , raconte Babacar Justin Mbengue.

Sur ce, il estime qu’ « aujourd’hui il est claire que le régime de Macky à démontré encore que sa seule réponse face à ‘Gueum Sa BOPP’ c’est la répression. On est suivi de partout même devant notre siège. Et ces harcèlements ne datent pas d’aujourd’hui. Depuis que le Président Bougane Gueye Dany a entamé des tourné à l’intérieur du pays pour sensibiliser les sénégalais sur les dérives du régime qui ne cessent de s’agrandir, le pouvoir ne cesse de manifester sa désinvolture.

Le Président Macky Sall, après avoir utilisé les autorités préfectorales pour essayer de bloquer la suite de l’opération ‘Faxass’ ainsi que les vendredis noirs, il veut maintenant déclencher la stratégie d’élimination de Bougane Gueye , Karim Wade , Khalifa Sall et autres. Nous tenons à lui rappeler qu’il va s’épuiser dans sa démarche car nous allons continuer à mener le combat partout au Sénégal.

Et au moment où je vous parle, l’opération ‘Faxass’ suit son cours à Thiès et environs, a Mbackè ou il y’aura un grand rassemblement ainsi que la zone des Niayes, Kolda et zinguichor. Partout les membres et sympathisants de ‘Guem sa bopp’ se sont mobilisés pour faire dégager ce régime incapable et dictatorial. La lutte va continuer et tous les jours il verra que nous ne renoncerons jamais tant qu’il ne respecte pas les règles du jeu…« 

Babacar Justin Mbengue Bougane Guèye Dany
whatsapp 161
Annonces

(34) commentaires

Dieynaba Diallo

Mais c’est du jamais vu on en a marrrrrrrrr de ce régime et nos vies sont en dangers

    Binta

    La violence vient des manifestants pas des forces de l’ordre !

Dieynaba Diallo

Bon rétablissement à sokhna et le combattre continue et rien ne nous arrêtera avec l’opération Faxass du président BOUGANE

    Yvette

    Pourquoi faire tout le temps dans la violence! L’unique chose qu’on a à faire c’est de féliciter notre chef d’Etat pour tous ses accomplissements !

Dieynaba Diallo

Macky dégage

    Odette

    Tu aimes le Sénégal, tu soutiens Macky Sall

Dieynaba Diallo

Macky Saï Saï

    Raby

    MACKY SALL REKKKKK

Borom Ndiarem Faye

Chim yéniyi dofla wala niak fayda ani domou bougane mba mingui thi manifestationbi bougane weur senegal guép founé mou takhawfa wakh sénégalaiyi guemounioula parénéwouniouko ndakhté beuguouniouko mou weulbetikou faylén nguir nguén tal senegal guisnanioufi thiantacounyi niongua thia kassoba di gréve de la fain béthio manguay takiy diabar ak di léki guanaram ani khalifa sall barthélemi diaz modane teukou étabi nane bolénko lalé khalifa ngui kasso barthe monguay léki guanaram yéwoulén thi politicianyi daniouléndi utulisé pour leur propre intéré mé ps intéré du senegal

Alioune Toure

Les policiers doivent faire preuve de servir le peuple que de servir un régime desavoue par le peuple.

    Ismalia

    La police a pour travaille de faire régner la paix et stopper les violences

Crazy

Li dou yone waye mai ce sai sai la dinan ko faxass

Annomyme

Vraiment ça c’est honteux pour un pays dite démocrate ,surtout une fille
cet acte est à dénoncer vivement

Amadou Wane Africanman

Tu te comporte comme un sauvage on te nique ta race comme un sauvage opposition??

Samba Sylla

Ils faut qu’on montre à macky sall le dictateur que le Sénégal est pour tout les Sénégalais pas pour lui-même, opération faxass Macky Sall dégage.

Annomyme

Gueum sa Boop dara douko téré dem liyeup dagno tite rekk mais macky na khamné le peuple en a mare de lui et son gouvernement incompétent

Jean

FAXASS REKK MOU DEMM
Bou fékéné ce sai sai dafa fokné dina yombé thie mome nonou dafay yombou planifié avec ses 7 singes pour choisir ses alliés ils se trompent

Satou

Sle dictateur ce maquillage salle d’avoir donné l’ordre à ses policiers inconscients pour faire du mal à la jeunesse
Faxass rekk

Alfa Suare Diallo

Bougane est un jeune comme vous,donc ne vous laissez pas manipulés,lamaigre somme ne va pas vous soulager.

Sanokho

Je suis fier de la jeunesse de Bougane . Guem sa Bopp rék

Dieye Multiservices

Faxass Saï Saï mu jeex ci Sénégal, jixaad la, ken defaluko Bougane, YAALLA nga koy defal, bon rétablissement à Sokhna, et le combat va continuer inch’Allah.

Dou

Ah oui nous sommes déterminés nous les jeunes de geum sa boop plus que jamais rien que pour combattre l’injustice,la corruption etc on as en marre de cette dictateur

Anta

Bougane en avant rek nous croyant en geum sa boop so hadiwul rek duniou hadi

Anta

Merci a tout ceux qui sont prêtent a nous accompagner dans le faxasse rien que pour combattre cette injustice

Borom Ndiarem Faye

Rokhoya diop mba yangui thia bir combabi tok sa sall tal sa clim nane guayi na combabi continué amngua foule dé niathia combaba nio niak foule

Mbengue Meïssa

Le colonel dieye avai dènons se manipulations des hommes de loi voila la preuve et sa soufiiiiii

Ano

a chaque fois ca se passe ainsi des sénégalais qui réclame leurs droits gnou beugue lene raye

Khadim Sokhna

Ce régime malhonnête, ne respecte pas les sénégalais.
Pour un second mandat du président Macky Sall, ils sont prêts en sacrifier le destiné du pays.
Les lideurs de toutes les partis de l’opposition doivent aussi dirigé cette révolte pour ce faire respecter est faire respecter leurs droits.

Mbacke Niang

Et pourquoi pas.ta famille au premier rang

Mbacke Niang

Tu devait mettre ta famille au premier rang bastardo

Vitfé

bandes d’encules essayer vous verrez votre joni joni et vitfé en faillite
ne pourra pas prospéré

Deug Deug

bougane va vote pour macky et le senegal gagne

Tijou

Évitons de mettre en péril ce Sénégal. La manipulation est entrain de gangrener notre jeunesse. Peuple de croyants, on passe tout le temps à insulter, à maudire oubliant que nous sommes dans une république. Am rèw ken douko sakh sakhé té Yalla moy fal, moy sakka ndjite, tal bou Yalla taal sani gni mate mo gueune fayko. Mesurez votre président par rapport aux autres prési et vous verrez que nul n’est prophète chez soi. Le Rwanda dont on parle tant est entrain d’être reconstruit comme l’a été le Japon à l’issue de la deuxième guerre mondiale. C’est un pays qui est sorti meurtri d’une guerre civile et la communauté internationale s’était engagée de l’aider à se relever. D’accord là où Kagamé a réussi ( le réveil des consciences et la reconversion des mentalités) c’est ce que l’Etat du Sénégal a raté en 2000. Trop de liberté tue la liberté, le Sénégal, sans le vouloir, a besoin de la dictature pour accélérer. Naniou bayi saga yi. Inna lilahi wa inna ilahi rajioune

Tidiane Diene

vous risquez vos vies à cause de ce journaliste aventurier politique j ai vraiment pitié de vos parents car si on vous emprisonne c est pas bougane qui vous sortira de prison pensez à vos parents avant de faire des bêtises.

Publier un commentaire