PUBLICITÉ
bounama faty1 - Bounama Faty libre, grâce à l'Appel

Bounama Faty libre, grâce à l’Appel

Bounama Faty,  administrateur du site et du Magazine « Allo Dakar », est libre, depuis lundi en début d’après-midi. Ce, grâce à une médiation de l’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel).

Retrait de la plainte

Bounama Faty hume l’air de la liberté. Le ministre Moustapha Diop a finalement retiré sa plainte et abandonné toutes les charges, après la médiation du président de l’Appel, Ibrahima Lissa Faye, qui a aussi loué la compréhension du patron de la Sr.

Vigilance sur les contenus

« Je dois également dire que le Commandant Mbengue, patron de la Sr, a été très coopératif et s’est montré bienveillant sur le dossier. Nous n’avons cessé de coordonner, d’échanger pour le dénouement de l’affaire. J’en profite pour appeler tous les membres de l’Appel à plus de vigilance sur ce qui est publié sur nos supports et qu’on évite de prêter le flanc », conseille M. Faye.

Déontologie médiatique

Rappelant que l’éditeur est toujours pénalement responsable du contenu qui est publié sur son support, le président de l’Appel recommande que les journalistes restent « chevillés aux valeurs et principes qui fondent le métier de journalisme ».

A rappeler que Bounama Faty, sur plainte du ministre Moustapha Diop, avait été interpellé, dimanche dernier; à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) et gardé à vue dans les locaux de la Gendarmerie de Colobane.

Appel Bounama Faty Libre
Annonces

(4) commentaires

Eugene Senghor

Oú est la libertéd’expression du journalists??

Eugene Senghor

Lui qui taxait Yaya Diameh de dictateur hier est devenu pire aujourd’hui

Konaté

Lui qui ?

Demeure

Eugène tu penses avec les fesses ou quoi? Pour toi liberté d’expression c’est mentir sur le compte de quelqu’un. Tu es vraiment un demeuré.