PUBLICITÉ

Axe Genève-Dakar : Wade-Macky en éclats ?

Le Président Macky Sall a jeté de l’huile sur le feu. En prenant le contre-pied de ses deux représentants au comité des droits de l’hommes des Nations Unies à Genève. sur l’affaire Karim Wade… Des décisions qui risquent d’impacter ses relations avec Me Wade ?

Limogeage fast-track

Le Sénégal reste tristement  sur les feux de la rampe. Moustapha Ka, directeur des Droits humains et le directeur de cabinet du secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Justice, chargé de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance, Samba Ndiaye Seck, ont été relevés de leurs fonctions lundi. Ils auraient tenu des déclarations non conformes à celles de l’Etat sur la réhabilitation de Karim Wade devant le comité des droits de l’hommes des Nations Unies à Genève.

Statut de la parole fonctionnaire

Ces deux fonctionnaires rompus à la tâche ont-ils parlé en leur nom ? Répondre non donne sens à cette décision  politique prise par le Sénégal. Et le rapport déposé sur la table du Comité en dit long sur la préparation de ce dossier minutieux  par les agents de l’Etat.  D’autant plus que dans leur allocution, tout part du rapport et tout revient au rapport. Peut être donnerait-on raison à Me Assane Dioma Ndiaye de la Lsdh qui parle d’une décision politique et qui incrimine l’Etat du Sénégal qui ne s’attendait pas à une si grande médiatisation sur l’affaire Karim Wade .

Impact sur Macky-Wade

Maintenant, cette cacophonie au sommet de l’Etat va-t-elle déteindre sur les relations jugées déjà bonnes entre  Macky Sall et Abdoulaye Wade ? En tout cas, la décision de régime de faire volte-face dans cette affaire a tiédi les ardeurs des Sénégalais qui avaient applaudi à l’annonce de la réhabilitation de Karim Wade.

Maintenant, avec l’euphorie des retrouvailles Wade-Macky, des engagements à propos de Karim Wade avaient été pris de part et d’autre. Avec cette nouvelle donne, on aimerait savoir l’état des relation entre l’ancien et le nouveau président. Mais sous peu, la réalité du terrain ou du moment dicterait d’autres comportements moins cadencés. En tout cas, une radicalisation des libéraux n’est pas à écarter… Et ce serait au détriment du régime qui tente de s’isoler un bouillant Sonko.

Nations Unies

En attendant, le Sénégal est-il tenu de respecter les décisions de cette institution des Nations Unies relatives aux violations des droits fondamentaux de Karim Wade ?

Wait and see !

Déclarations Génève
Annonces

(10) commentaires

Seck Amadou

Tapalé rek

Charles

LE PROBLEME EST QUE MACKY SALL A HONTE CAR LE MONDE SAIT QUE C’ETAIT BIDON SON HISTOIRE AVEC KARIM.IL Y’A AUSSI LE CAS KHALIFA SALL OU AUSSI ON NOUS PARLE DU NON RESPECT DES DROITS.JE CROIS QUE NOTRE JUSTICE NE DEVRAIT PAS ETRE A DISPOSITION POUR FAIRE CE SALE BOULOT.ELIMINER DES OPPOSANTS POLITIQUES NE DOIT PAS ETRE LE ROLE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE.

Fouta

Merci charles..tu es intelligent machallah et tu as tt compris

    Pap

    nedo ko bandoum fouta hahahaha brbrbrbr

Alioune Toure

Il revient à. Mr. Machy Sall d,afficher du respect à l,endroit de cette institution: en bon chef d,état et à l,image de notre pays.

Charles

cc

Moctar

La modification à leurs avantages des positions de l’Etat du Sénégal est une faute grave à sanctionner sur le fil. Merci Président Macky pour l’autorité clairement exprimée. Ya du n’importe quoi chez nous. Dorénavant on permettra à personne de se masturber de notre dos.
Vive Le Sénégal

Bathie

Je prie pour la stabilité dans mon pays. Mais je prie également que ma justice soit indépendante.

Kreuche

Charles a tout dit.

Mk

I don’t believe him this president is a big liar I don’t believe him when he come back for the x-rays done to see if I’m asking forgiveness I don’t believe him he’s a big liar all he want is to be around for that x that is all you want you want to come back for that x he Wanna Be president forever this is the problem because he was nothing before his father is his mother’s all his family’s doesn’t have nothing and now today he is somebody and he put all his family to the power he don’t want to leave the power it’s up to the people people must pick up and fight for our future fight for our right but if we let him do he will do whatever he wants he doesn’t care about the people I’m telling you we must fight for our future for our country and we want them classy we don’t wanna be like

Publier un commentaire