Annonces
» » » » » » » » Audio – Papa Alé Niang: « Le Magal de...

Audio – Papa Alé Niang: « Le Magal de Touba n’est plus l’apanage des mourides, mais l’affaire… »

Le journaliste et chroniqueur Papa Alé Niang magnifie le Grand Magal de Touba qui se tient tous les ans dans la capitale du mouridisme. Pour le journaliste connu pour ses diatribes contre Macky Sall et son pouvoir, ce rendez-vous religieux n’est plus l’affaire des mourides seulement, mais de tous les musulmans.

Annonces

12 commentaires

  • Serigne macta
    9 novembre 2017 10 h 52 min

    On doit parler des accidents et la cause tout le monde le sait

  • Serigne mactar
    9 novembre 2017 10 h 54 min

    Pourquoi on nous impose des voiture venant mois de 8ans

  • Rewmi
    9 novembre 2017 10 h 55 min

    KIMOME DOULNALISTE POLITICIEN.LA

  • Serigne mactar
    9 novembre 2017 10 h 58 min

    Bon je pape ale niant je vous a précis beaucoup je veux que tu parle des vielle voiture au Sénégal pourquoi le gouvernement nous impose de voitures moins de 8ans Merci

  • Serigne macta
    9 novembre 2017 11 h 03 min

    Pourquoi ces vieilles voitures pourquoi nous impose des voitures moins de 8ans que on fait parti des 25 pays plus pauvres du monde

  • deug+mo+Ame++solo
    9 novembre 2017 11 h 25 min

    Auto 15 ans mogeune fouffe auto yi ma guida e senegal loutakh 8 ans

  • freeman
    9 novembre 2017 14 h 10 min

    Il ne parle pas en tant que journaliste mais en tant que disciple d’une confrérie. On s’en fou de lui. Le Sénégal figure parmi les 25 pays les plus pauvres au monde. Les marabouts ne sont que des esclavagistes des temps modernes. Le Sénégal ni’ra nul part tant que des personnes s’enrichissent et vivent sur le dos des autres Sénégalais. Si l’islam, c’est le partage, la solidarité, comment dépenser des milliards pour un jour alors qu’au Sénégal des familles meurent de faim, certaines femmes meurent en donnant naissance par manque d’ambulance…. c’est pathétique votre islam

  • Abdoulaye
    9 novembre 2017 15 h 27 min

    Pape Alé Niang est trop mal placé pour parler de thèmes à caractère religieux.Ceux qui s’adonnent à l’alcool matin et soir doivent éviter de parler religion surtout l’Islam car cette religion interdit formellement l’alcool.Tout ce qu’une confrérie organise ne peut être que l’affaire de celle-ci.Le magal ne peut pas être et ne sera jamais l’affaire des Tidianes car les idéologies diffèrent très largement.Il faut parler de ce que l’on métrise.

  • Le Saint Lousien
    9 novembre 2017 15 h 46 min

    Mais damay laathié Prkoi Sénégalais sokhor??? li SERIGNE TOUBA ame dafko liguéye gnou Fay ko tout comme les Autres hommes de DIEU… Xamléén ni SERIGNE TOUBA dafa défal YALLA lou kén déffoul YALLA fayko lou kén amoul.. loolouloussi diara sokhor ak diigante??? Sénégal linou am khamougnouko mtx loossi guiss gnogui toppou Naar yi ak Toubab yi mélni ay djaam té lépp lounouy woute SERIGNE TOUBA jokhna gnouko… Xamléénih Mouride bou deugeul dou torokh adouna ak ALAXIRA Xamgéén loutax?? parck SERIGNE TOUBA jaamou YALLA lako SANTE ak LIGUEYE loolou mtx biir Sénégal ak DIASPORA bi yeup gnooy dominé… SERIGNE TOUBA bounouko toppé si ay djagaléém Waxouma Sénégal émérgent waayé 1er Puissance Africaine lay doone… Nanou bayyi sokhor SERIGNE TOUBA gnoune gneupako bokkou… mais je comprends kou bayyiwoul Yonéntibi PSL doo bayyi Xaadimou RASSOUL mikay liguéyal… baalénma akh

  • mamoure sarr
    9 novembre 2017 19 h 14 min

    merci papee alee gadou yi rafetna troop me sokhor mom nopalewoul psk sa bop rek ngay lor

  • dof
    9 novembre 2017 19 h 15 min

    pour les voitures, il faut demander pourquoi nous ne pouvons pas imposer des visites techniques serieuses comme en Cote d’Ivoire. LA CORRUPTION NOUS TUE et PERSONNE N EN PARLE. cela limiterait les defaillances et les accidents. pour le magal, il faut chercher des solutions pour qu un seul chauffeur ne conduise pas jour et nuit.

  • Mouride
    10 novembre 2017 9 h 52 min

    LE MAGAL A TOUJOURS ETE L’AFFAIRE DE TOUS LES MUSULMANS

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *