PUBLICITÉ

« Au Sénégal, on vote de la même façon, de 1960 à nos jours »

Oustaz Alioune Sall est revenu sur les couacs des Législatives de dimanche dernier. Le prêcheur de Sud Fm est d’avis que, s’il y a avait dialogue autour du fichier électoral, ces incidents, qui ont émaillé le scrutin, pouvaient être évités. « Au Sénégal, lâche-t-il, on vote de la même façon, de 1960 à nos jours ».

Couacs Législatives
Annonces

Un commentaire

Zougoulou

voici un religieux non corrompu

Publier un commentaire