Assassinat de Omar Sarr : Les Sénégalais d’Espagne accusent les autorités de non-assistance (Vidéo)

Omar Sarr, 41 ans, a été lâchement poignardé à mort, dans la nuit du 24 avril à Granada, rue Evira, au Sud de l’Espagne.  La communauté sénégalaise d’Espagne est en colère contre les autorités sénégalaises, notamment le consulat, pour absence de réaction depuis l’annonce du crime crapuleux. En Espagne depuis 2006, Omar Sarr laisse derrière lui une veuve qui n’a pas encore consommé son mariage.

Annonces

Assassiné Communauté Sénégalaise

(6) commentaires

Khadija Sarr

C’était un bon papa courageu et plein de vertu parol d khadidiatou Sarr fille aînée d son frère aîné Aliou sarr bagne Kat diambar danouna k dieu l’accueil au paradis

Joe Le Vrai

nous sommes aussi des immigres et a part Allah c est pas l Etat qui est responsable de nos problemes!!Nous avons quitter de notre propre gres sans demander la permission de l Etat donc pourquoi l accuser.Il faut souscrire a des assurances pour rappatriement de corps en cas de deces oubien pourquoi pas etre enterre sur place Allah est partout et c est pas a l Etat de rappatrier nos corps s il le fait Wassalam et si non c est son droit le plus absolu.L immigre vendeur ambulant c est revolu chercher du boulot assurez vous def lo mune wakh lo moune qu Allah nous protege Amine

Mbidou

Doul waye diayekatou drogue yi rek laniouye raye europe

Diop

joe le vrai d un cote ta raison moi osi sui un emigre il accuse l etat pr abscense de reaction waron nagn ko metit lu c tt

Macky Dou Sama Président

Omar Sarr khamnako Bou bakh yalna la yallah yereum mé doyna war trop dama yakaroni senego daniy fén mé deug le

Mbaye

Etat toujour etat ki sama waye le drpuis mauritanie ma khamko. mais letat? Tous les africain rapatrie leur corps en afrique sauf les senegalais .imaginer la cause ils viennent pas dans les associacion ils cotise pas .ils ya une seul associacion pour chaque pais .mais les senegalais on 10000 associacion inutile.et les senegalais sont plus nombreux ici .yalla na yalla yeureum sama waji