PUBLICITÉ

Aliou Sall nie formellement avoir boudé le congrès de l’Aimf à cause de Khalifa Sall

Aliou Sall nie formellement avoir boudé le congrès de l’Aimf à cause de Khalifa Sall

Aliou Sall n’a pas boudé le congrès de l’Association internationale des maires francophones (Aimf), tenu lundi à Lille. Le maire de Guediawaye, a formellement démenti cette information relayée par la presse, sous pretexte qu’il aurait marqué son opposition à la désignation de Khalifa Sall comme membre d’honneur.

« J’ai appris avec surprise que la presse du jour et surtout une certaine revue de presse a annoncé que j’avais boudé la cérémonie d’ouverture du congrès de l’Association internationale des maires francophones pour marquer mon opposition à la désignation de Khalifa Sall comme membre d’honneur ».

J’affirme ici avec la plus grande fermeté que cela est totalement faux », a précisé M. Sall dans un communiqué, qui dans le cadre des préparatifs de ce congrès, dit avoir été consulté en tant que président de l’Ams et a marqué son accord pour la désignation de Madame Soham El Wardini, maire de Dakar, et Abdoulaye Balde, maire de Ziguinchor, comme membre du bureau de l’Aimf.

« Je n’ai pas été consulté pour la désignation de Monsieur Khalifa Sall comme membre d’honneur et n’ai pas donc donné mon avis à ce sujet », a indiqué le président de l’Association des maires du Sénégal (Ams), précisant qu’il n’a « pas assisté à cette cérémonie ni pas pris part à ce congrès ».

Toutefois, Aliou Sall s’est réjoui très fortement de cette décision, qui entre en droite ligne de la tradition bien ancrée dans des associations similaires et consistant à désigner les anciens présidents et les anciens secrétaires généraux comme membres d’honneur ».

Annonces
Annonces

Publier un commentaire