Aïda Mbodj : « Quand je défendais Ousmane Sonko en… »

Aïda Mbodj : « Quand je défendais Ousmane Sonko en… »

La Présidente de l’Alliance nationale And Saxal liggeey est plus que jamais déterminée à défendre et à soutenir Ousmane Sonko. Aïda Mbodj dit déjà qu’elle est la première personne à défendre les droits du leader de l’ex-Pastef à l’Assemblée nationale.

Le courage

« Quand je défendais Sonko en 2021, il n’y avait que Moustapha Guirassy. C’est par la suite que les autres sont venus. Nous soutenons tous Sonko au niveau de Yewwi, la candidature de Sonko. Pour cette dernière conférence de presse pour parler de l’affaire Sonko, j’avoue que je n’étais pas au courant« , a déclaré Aïda Mbodj, sur Itv.

Une opposition radicale

Par ailleurs, une nouvelle coalition dénommée « Fit » a vu le jour. Aïda Mbodj confirme et renseigne même qu’elle est portée par une opposition dite « radicale »  et est composée essentiellement de candidats à l’élection présidentielle de 2024. « On va se réunir ce week-end. Bientôt, les sénégalais sauront quels sont les objectifs de cette nouvelle coalition », a-t-elle précisé.

À la question de savoir est-ce que Yewwi marche toujours ? Elle a répondu par l’affirmative avant de dire que : « tous les moyens sont bons pour nous faire entendre ».

3 COMMENTAIRES
  • Thiaps

    Damal wouti ay parrains nga nek fi di langamou ci yolom guenio rek

  • Lui même

    Maman. Il faut nous expliquer d’abord ton film que tu as joué avec vos groupes de yewi à l’hôpital. Parce que jusqu’à présent on ne comprend pas tes larmes de crocodiles

  • Deug rek

    Aida Mbodj nous dit que tout les moyens sont bons pour se entendre. Je lui dit que politiquement, tout les moyens sont bons pour leurs faire taire.

Publiez un commentaire