Annonces
» » » » AIBD – Babacar Gaye : Les « assassins de...

AIBD – Babacar Gaye : Les « assassins de la mémoire »

Depuis quelques jours je ramasse au gré de ma curiosité facebookienne, des publications tendant à dé-construire l’histoire de l’aéroport International Blaise Diagne (AIBD). C’est inacceptable!

D’abord pour des raisons existentielles, des gourous supposés ou autoproclamés de la propagande, tentent d’accréditer la thèse selon laquelle, Senghor serait le géniteur de l’aéroport de Ndiass, idée que le Président Abdoulaye a voulu matérialiser sans succès. C’est absolument grotesque.

Ensuite, qu’un mauvais casting du projet aurait conduit le Président Macky Sall à le reprendre pour en faire le back-bone du Plan Sénégal Émergent, avec les Turcs qui seraient plus efficaces et moins chers que les maîtres d’ouvrage délégués initialement choisis. C’est tout aussi inexact.

La vérité qui transcende les clivages politiciens est constante. Bien avant 2000, l’opposant Abdoulaye Wade savait déjà que l’aéroport Léopold Sédar Senghor avait atteint ses limites objectives pour rester un hub ouest-africain du transport aérien. Et dans ses plans de développement stratégique, l’horizon 2025 était clairement identifié pour être un premier cap à atteindre. D’abord 2000 ha sécurisés, ensuite 4500 ha finalement retenus pour éviter des erreurs de dimensionnement du projet. Dès 2005, un décret fut pris pour instaurer une redevance aéroportuaire et financer “l’éléphant blanc” dont parlait celui qui revendique injustement l’héritage de Senghor et qui peine à le sauvegarder. C’est deux ans après que la première pierre du projet avait été posée. Et en février 2012, la “Pointe de Sarène” y a effectué le premier atterrissage. Et à l’occasion le ministre en charge du transport aérien avait annoncé la fin des travaux et la réception de l’aéroport en décembre 2012. Pour que la vérité soit remise à l’endroit.

Sans revendiquer une quelconque paternité du projet AIBD, nous exigeons des révisionnistes zélés de Macky Sall, le respect de la mémoire collective qui fait notre histoire. Les sénégalais, nos compatriotes ont déjà tranché le débat à propos des politiques d’infrastructures au Sénégal. De 1960 à aujourd’hui, ils connaissent qui a fait quoi. Il est temps de redescendre sur terre et d’arrêter de fouler au pied l’héritage que nous avons en partage.

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

4 commentaires

  • DIOLA
    22/11/2017 20:28

    VOILA LE VRAI PROBLEME DU PDS ET DU SENEGAL BABACAR GAYE DIAKHASE REK AK SOKHAT

  • Bamba
    22/11/2017 20:38

    Diola tu as vu de c est lui qui jurais partout que karim wade serais a dakar avant les legislatives.wade n est plus la s il a conçu aibd ou il a laisse des dettes on s en fou l etat est une continuite donc bravo au gouvernement davoir materialise ce projet

  • Mahatma
    22/11/2017 22:21

    way topal fale lingay wakh khamo si tous. ay nitou ay ak fitna késé ngen mais dangen khamne macky fale woulen sakh.

  • yatma
    23/11/2017 16:56

    n importe koi vs des makistes babacar à raison vs êtes des fanatique de votre presi de merde

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *