Annonces
» » » » » » » » Affaire Gadio – PV du FBI: Tout serait...

Affaire Gadio – PV du FBI: Tout serait parti d’une rencontre entre Cheikh T Gadio et…

  • Khalil Kamara Khalil Kamara

Son arrestation aux USA a surpris plus d’un. Placé sous mandat de dépôt à Manhattan, pour blanchiment et corruption présumée, la libération de Cheikh Tidiane Gadio devra se faire lundi, a confié son avocat Me Robert Bohm. Cependant, nos confrères de “Libération”, livrent les Procès verbaux (PV) du FBI,  concernant le dossier. Les PV qui mentionnent plusieurs mails qui attestent des faits, là où le leader de “Luy Jot Jotna” jure qu’il a été rémunéré en tant que consultant.

Cheikh Tidiane Gadio a comparu ce mardi devant un juge qui avait fixé la caution à un million de dollars, mais son conseil en a proposé 250.000. La décision est attendu lundi prochain. Toutefois, selon les procès-verbaux du FBI dont nos confrères détiennent une copie, c’est qu’en octobre 2014 que Chii Ping Patrick Ho et l’ancien ministre des affaires étrangères, sous Wade, se sont rencontrés au siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU), à New York.

Par la suite, M. Ho a demandé à l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise d’obtenir, comme il l’a signalé dans un mail au patron de la China national Petroleum corporation (CNPC), au cœur du scandale, une “attestation spéciale et le soutien” du président du Tchad, Idriss Déby, concernant “les problèmes auxquels les compagnies énergétiques chinoises sont confrontées dans ce pays“. Cheikh Tidiane Gadio a accepté de rencontrer rapidement le président tchadien afin d’organiser une réunion avec une délégation de la compagnie d’énergie.

A la réunion de l’ONU, j’ai rencontré un vieil ami, ancien ministre des affaires étrangères du Sénégal. Il s’appelle Dr Gadio“, peut-on lire dans un courriel électronique adressé à la CNPC, par Chi Ping Patrick Ho, le même jour. Dans le mail, M. Ho précisera lui avoir raconté, “en toute confiance“, en lui faisant part de leur implication dans la société chinoise au Tchad et qu’il souhaiterait “obtenir de l’aide du Président pour résoudre le problème“. Ce que Gadio fera en appelant, au téléphone, le président tchadien.

Après la rencontre entre Idriss Déby et Gadio, le leader de “Luy Jot Jotna” en fera part à son ami chinois tout en lui soulignant que probablement le face à face se fera et qu’il a promis au président tchadien , en contre partie, “une aide financière secrète ou très confidentielle pour ses campagnes politiques“, toujours dans un mail de Gadio à M. Ho. Gadio a rapporté qu’en échange, Idriss Déby a déclaré qu’il était “prêt à reconsidérer sa décision d’annuler le permis de la China State Oil Company au Tchad“.

Gadio et Ho n’ont pas réalisé que l’utilisation du système bancaire américain serait leur perte“, s’est félicité le directeur adjoint du FBI, William F. Sweeney car, le leader de “Luy Jot Jotna” a commis deux imprudences. Le mail tombé entre les mains du FBI et l’argent qui a transité dans une banque à New York.  Ainsi, après trois années d’écoutes téléphoniques, une centaine de mails, un dossier d’accusation de 54 pages, Gadio et son ami sont tombés.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces