Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Affaire du juge Téliko: “On veut museler un homme”, selon Me Assane Dioma Ndiaye

Le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), Me Assane Dioma Ndiaye dénonce ce qu’il qualifie de tentative de musellement de la magistrature sénégalaise. “Notre position, elle est claire dans cette affaire. Pour nous, c’est une volonté de musellement. On veut museler un homme. Mais à travers lui, l’Etat entend lancer un message très fort à l’endroit des magistrats pour leur faire savoir qu’il n’accepterait pas un certain nombre de libertés de leur part”, déclare-t-il.

L’Etat entend surtout freiner cette quête d’indépendance 

D’après Me Assane Dioma Ndiaye, l’Etat entend surtout freiner cette quête d’indépendance qui est aujourd’hui très forte au niveau de la nouvelle vague de la magistrature.

Refus de l’Etat…

Pour la robe noire, on assiste à une sorte de refus de l’Etat par rapport à des revendications qui sont de plus de plus grandissantes et qui tiennent surtout à une magistrature qui soit maitresse d’elle-même pour qu’elle puisse travailler dans la dignité, dans la sérénité et dans les conditions de l’égalité sous le contrôle de la conscience unique de ces magistrats.

Reprise en main de la magistrature par l’Etat

“Manifestement, l’Etat n’est pas disposé à une magistrature qui soit forte et qui soit indépendante, utilisée en toute équité et sans aucune pression. Donc on assiste vraisemblablement à une sorte de reprise en main de la magistrature par l’Etat”, ajoute Me Ndiaye sur le Témoin.

32 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    16:01 - 02/12/2020

    Italie : Un Sénégalais arrêté pour détention de marchandise contrefaite…

    Whatsapp
    15:57 - 02/12/2020

    Entretien avec Walfadjri du 30 novembre : Sonko jette le masque ! (Par Ibrahima Sene)

    Whatsapp
    15:49 - 02/12/2020

    Donald Trump : “Je vous reverrai dans quatre ans”

    Whatsapp
    15:20 - 02/12/2020

    “Que Zahra I. Thiam sache que le ministère n’est pas créé pour combattre Yaye.F. Diagne”(partisans)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp