Annonces
Publicité
» » » » Accident Sagatta: La corruption et le laxisme des...

Accident Sagatta: La corruption et le laxisme des usagers de la route dénoncés

  • Mangoné KA Mangoné KA

L’accident de la route survenu lundi entre Sagatta et Kébémer a fait sortir le président de l’Association nationale des personnes accidentées vivant avec un handicap (Anpavh) de ses gongs. Ousmane Ndoye dit avoir constaté une «catastrophe» qui pouvait être évité.

La route a encore fait des morts à la veille du grand Magal de Touba édition 2017, avec cet  accident d’une rare violence survenu sur l’axe Kébémer-Sagatta, ayant causé 25 morts et plus de 10 blessés graves.

Mais pour le président de  l’Anpavh, «ce sont les conséquences de la corruption et du laxisme des conducteurs».  Ousmane Ndoye pointe un doigt accusateur à «l’indiscipline, à la surcharge et à l’excès de vitesse».

M. Ndoye qui a décliné un programme annuel en matière de sécurité routière incluant les étapes avant, pendant et après l’accident regrette aujourd’hui le manque de moyens auquel il fait face pour mener à bien ses actions de sensibilisation et de formation. Au sortir d’une audience, tenue récemment, Le Premier ministre lui avait donné des assurances après qu’il lui a remis une documentation.

Finalement dit-il «seul un conseil interministériel sur la sécurité routière a été organisé par le gouvernement pour ne rien donner en définitive et les mesures prises non encore appliquées». Encore que l’Anpavh détient des solutions visant à minimiser les causes d’accidents qui commencent par l’interdiction de se rendre aux cérémonies religieuses à bord de moyens de transport à 2 roues.

Pour éviter les morts qui se sont produites à Sagatta, Ousmane Ndoye estime qu’il fallait coordonner les activités des ministères des Transports, de l’intérieur, des forces armées, de la santé ainsi que celles des acteurs de la circulation afin d’arriver à un Magal sans accident.

Pour ce qui concerne les blessés graves de cette catastrophe routière, le président de l’Anpavh a demandé aux autorités sanitaires de prendre les mesures idoines pour sauver leurs vies.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • alou
    07/11/2017 10:27

    Plus la lâcheté des autorités car c est à eux de veiller sur la sécurité ,la santé des populations. Dommage pour l Afrique et le senegal en particulier car s il s agit d acheter des 4×4 pour le gouvernement c est vite fait mais s il s agit des millions de sénégalais ça traîne.Aider le peuple qui vous élu , de grâce protéger les , soigner les , veiller à leur quotidien et seulement vous aurez rempli vos missions. Soyez patriotes, Gouverner pour le bonheur de la population ,le reste de fera avec la bénédiction du bon dieu.Dommage car la vie n a pas de prix .

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces