A la découverte de la mosquée Al Aqsa

Elle a été construite au septième siècle à Jérusalem et est le troisième lieu saint de l’islam, après la Mecque et Médine. C’est la plus grande mosquée de Jérusalem avec cinq mille personnes, cependant le site peut en accueillir des centaines de milliers. Ce lieu est très symbolique et spirituel, car en effet comme Allah dit, le prophète voyagea de la Mecque jusqu’à Jérusalem dans cet endroit et a prié devant tous les prophètes et messagers.

C’est en direction de cette mosquée que les musulmans tournèrent leur visage avant que la qibla se redirige vers la Kaaba comme nous le raconte le compagnon Anas « Nous avons prié en compagnie du Prophète 16 ou 17 mois vers le Quds, puis nous avons changé pour la mosquée de la Mecque ». (Muslim)

Un deuxième fait important qui vient s’ajouter à tout cela est qu’elle fut construite 40 ans après la Kaaba. Elle a su garder toute son importance au niveau historique mais aussi spirituelle car la prière en ce lieu est très prisée par les musulmans. En effet le prophète nous dit dans un hadith que « La prière accomplie dans la Mosquée sacrée de La Mecque est égale à cent mille prières faites ailleurs. La prière accomplie dans ma Mosquée est égale à mille prières faites ailleurs. Et la prière accomplie dans la Mosquée Al-Aqsâ équivaut à cinq cents prières faites ailleurs ».

Ce lieu est à la fois revendiqué par les musulmans mais aussi du judaïsme car étant le lieu du temple de Salomon. Selon les historiens durant la période chrétienne, il était à l’abandon jusqu’à l’apparition de l’islam. La mosquée détient une forme tout à fait particulière car construite sous forme de quadrilatère entourée de murs ce qui lui confère un charme tout à fait particulier.

De 679 à 688, la mosquée était encore construite de façon rudimentaire et n’avait pas encore connu ses premiers grands travaux et rénovations. Elle était encore faite de poutre mais pouvait tout de même accueillir environs trois mille personnes. De 685 à 705: le calife Abdoul Malik construit le dôme du Rocher et en 748 puis 1033, la mosquée subit une destruction dut à un tremblement de terre mais est rénovée bien entendu par la suite. En l’an 900, la longueur de la mosquée était de 450 mètres pour une largeur de 300 mètres. On dénombre 3000 poutres en bois et plus de six cents piliers.

Vers l’an 1115, à l’époque des croisades, la mosquée fut dénaturée : une partie d’elle fut changée en habitations destinées aux chevaliers et l’autre en église; et ce jusqu’à sa récupération par Salâh Ad-Dîn Al Ayyoubi (Saladin) vers 1204. Ce dernier fit venir le minbar de Nour Adine Zanki et l’installa à la mosquée Al Aqsa. En 1969, la mosquée fut brûlée: le minbar et le plafond en bois de son côté sud-est ont été consumés.

4 COMMENTAIRES
  • Abdoulaye diallo

    machallah cette lieu est sacree

    • NgNm

      Les versets du Coran encourageant l’esclavage des non-musulmans par les musulmans

      XXXIII, 52. Il ne l’est plus permis désormais de prendre [d’autres] femmes. Ni de changer d’épouses, même si leur beauté te plaît, à l’exception des esclaves que tu possèdes. Et Allah observe toute chose.
      XVI, 71. Allah a favorisé les uns d’entre vous par rapport aux autres dans [la répartition] de ses dons. Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion à ceux qu’ils possèdent de plein droit [esclaves] au point qu’ils y deviennent égaux. Nieront-ils les bienfaits d’Allah ?
      V, 43. L’épouse n’a aucun droit de s’opposer à son mari de posséder des esclaves femelles et d’avoir des rapports [sexuels] avec elles [de les violer]. Et Allah sait mieux.

      IV, 24. Vous sont encore interdites : les femmes mariées, à moins qu’elles ne soient pas captives de guerre. […] Allah est celui qui sait, il est juste.
      XXIII, 1. Bienheureux sont les musulmans […]
      —-, 5. qui préservent leurs sexes [ de tout rapport]
      —-, 6. si ce n’est qu’avec leurs épouses ou les esclaves qu’ils possèdent.
      XXXIII, 50. Ô Prophète ! Nous t’avons rendu licites les épouses à qui tu as donné leur dot, celles que tu as possédées légalement parmi les captives [esclaves ] qu’Allah t’a destinées, les filles de tes oncles. […]
      XXIV, 33. Ne forcez pas vos femmes esclaves à se prostituer pour vous procurer les biens de la vie de ce monde, alors qu’elles voudraient rester honnêtes. Mais si quelqu’un les y contraignait […], Allah est celui qui pardonne, il est miséricordieux.
      LXX, 29-31. Les hommes qui n’ont de rapports qu’avec leurs épouses et avec leurs captives de guerre ne sont pas blâmables, tandis que ceux qui en convoitent d’autres sont transgresseurs

      Extrait du livre de Tidiane N’Diaye, Le génocide voilé

  • Dikha

    Macha allah je prie pr k ts les musulmans aient la chance de visiter ces lieux sacres.j adore ces lieux merveilleux.

  • Madiop

    M1châALLAH

Publiez un commentaire