PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
déchet toxique - 500 tonnes de déchets toxiques : "A impérativement sortir du pays", dit Abdou Karim Sall

500 tonnes de déchets toxiques : « A impérativement sortir du pays », dit Abdou Karim Sall

Les populations de Thiaroye-sur-mer vivent à côté d’une importante quantité de déchets hautement toxiques, 500 tonnes plus exactement stockées dans l’enceinte de l’Usine-Senchim.

Le nouveau ministre de l’Environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall, s’est rendu sur les lieux, en compagnie du gouverneur de la région de Dakar. « Les Industries Chimiques du Sénégal (ICS) produisaient des produits phytosanitaires. En termes de nuisance olfactive, les populations se sont signalées plusieurs fois, mais également les risques liés aux déchets stockés à l’intérieur de l’usine », a-t-il reconnu.

Le ministre a aussi reconnu qu' »il persiste encore des risques, notamment le stockage des produits qui sont dans des fûts stockés depuis 2011. Nous avons à peu près 500 tonnes de déchets dans un coin . »

Ces déchets toxiques ne pouvant pas être traités au Sénégal, Abdou Karim Sall appelle que « des dispositions soient prises avant que des solutions définitives ne surviennent, pour davantage sécuriser, en prenant des mesures, notamment le conditionnement, parce qu’explique-t-il, les fûts dans lesquels on a stocké ses produits commencent à présenter des signes de faiblesse. »

« Il faut nécessairement et forcément les transporter hors du pays dans des endroits capables de prendre en charge l’incinération », conclut le ministre de l’Environnement et du développement durable.

500 Tonnes De Déchets Toxiques Abdou Karim Sall
Annonces

Publier un commentaire