16 ans après, les 1864 morts du « Joola » ont-ils servi aux sénégalais?
PUBLICITÉ

16 ans après, les 1864 morts du « Joola » ont-ils servi aux sénégalais?

Les sénégalais ont-ils tiré des leçons du naufrage du bateau de « Joola »? comme à l’habitude de leurs certains psychologues, « le sénégalais a tendance à être amnésique, il ne retient jamais pour la plupart les leçons de ses actes ou de ses échecs ». Et à juste titre car, depuis que la plus grande catastrophe maritime du monde, le naufrage du Joola, qui a fait officiellement 1864 morts et 64 rescapés, aucune leçon  n’a été tirée des sénégalais. Les actes d’indiscipline sur terre, air et mer sont toujours actuels et les drames ne se comptent plus.

Pour rappel,  dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 septembre, vers 23 heures, le bateau « Le Joola très surchargé, en partance pour Dakar, sombre aux larges des côtes gambiennes.  Mille huit cent soixante quatre (1864) personnes officiellement sont mortes et coincées toujours dans le navire. Seuls soixante quatre (64) rescapés sont sauvés des eaux. Quinze (15) ans après, les familles des victimes dont 600 déclinent toujours l’offre d’indemnisation des dix (10) millions, sont toujours dans l’angoisse.

Parmi les doléances qui faisaient état de faire leur deuil, de l’organisation d’un procès et de l’érection du Mémorial « Le Joola », seule la dernière est en passe d’être effectuée avec la pose de la première pierre ce 26 septembre à Ziguinchor.

L’on peut citer d’autres catastrophes qui n’ont pas ouvert encore les yeux comme ceux de Foundiougne, Bettenty, de Médina Gounass, de l’incendie des Parcelles Assainies, du stade Demba Diop, des accidents de route comme à Mbour, Touba, Saint-Louis, Fatick, Kaolack, Thiès, Sandiara entre autres

 

 

91
PUBLICITÉ

3 commentaire

  1. Diakhosidi Diakho

    me regarde le bus Tata coment il fait . il rempli le gens jusk’a la porte.

  2. Tiana

    Ce sont nos autorités qui occasionnent cette indiscipline. tant que les autorités ne respectent nos lois il y aura toujours des failles. que nos autorités arrêtent d’échanger nos lois contre un billet de Franc CFA.

  3. Pape Seck

    Je pense que l etat doit reagir pr l indenmnisations des familles de victems