Yoro Dia s’attaque à l’idéologie tiers-mondiste prônée par Sonko et Mélenchon

Yoro Dia s’attaque à l’idéologie tiers-mondiste prônée par Sonko et Mélenchon

Dans une interview accordée par Yoro Dia, journaliste ancien ministre conseiller sous le régime de Macky Sall au site L’Aurore (site d’actualité français), plusieurs critiques ont été émises envers Ousmane Sonko et le gouvernement actuel du Sénégal. L’ancien ministre n’a pas mâché ses mots, notamment en réponse aux déclarations de Jean-Luc Mélenchon, venu soutenir Sonko.

Contrairement à Mélenchon qui voit l’élection présidentielle sénégalaise de mars 2024 comme un modèle d’« insurrection populaire », Yoro Dia souligne que cette insurrection a été maîtrisée grâce au professionnalisme des forces de défense et de sécurité sénégalaises. « L’amnistie qui a permis à Sonko de sortir de prison résulte de la magnanimité du Président Sall », a-t-il déclaré, précisant que cette décision visait à réconcilier le pays. Selon Yoro Dia, PASTEF, le parti de Sonko, a renoncé à la violence après cette amnistie, revenant à un comportement d’opposition légale.

Yoro Dia a également critiqué Mélenchon pour son soutien à Sonko, arguant que ce dernier ne représente pas un modèle pour la jeunesse sénégalaise. Il a rappelé que l’Université Cheikh Anta Diop, où Sonko a accueilli Mélenchon, a été incendiée par des partisans de Sonko, un acte que PASTEF n’a toujours pas condamné. « PASTEF brûlait des femmes quand ses militants jetaient des cocktails Molotov dans un bus », a rappelé Yoro Dia, dénonçant l’absence de condamnation de ces actes par le parti.

Concernant l’appui politique de Mélenchon dans l’ascension de Sonko, Yoro Dia estime qu’il a été quasi nul. Selon lui, l’opinion de Sandaga, un grand marché de Dakar, est bien plus influente que celle de Saint-Germain-des-Prés. Il a critiqué l’importance accordée par certaines élites sénégalaises à la France, qualifiant la visite de Mélenchon de geste symbolique dénué de véritable impact sur l’opinion publique sénégalaise.

Yoro Dia s’est également attaqué à l’idéologie tiers-mondiste prônée par Sonko et Mélenchon, la qualifiant de dépassée et inefficace. « Jean-Luc Mélenchon et Ousmane Sonko sont tous deux porteurs d’un discours qui attribue aux pays développés l’essentiel des causes des malheurs des pays sous-développés ou en voie de développement. L’idéologie tiers-mondiste est-elle une bonne feuille de route pour la jeunesse sénégalaise ? Pour l’avenir des relations Afrique-Europe ?« 

« Le Tiers monde est devenu un village africain. Dans les années 50 et 60, nous étions dans le Tiers monde avec des pays asiatiques et latino-américains. La plupart de ces pays comme l’Inde et la Chine ont rejoint le Premier monde pour parler comme Lee Kwan Yu de Singapour. Les Africains sont demeurés dans le Tiers monde parce qu’ils se sont contentés de rester figés devant le mur des lamentations alors que la Chine ou l’Inde, tout en continuant à dénoncer l’iniquité du système mondial, ont cherché une meilleure place. C’est pourquoi nous ne voulons pas de l’idéologie tiers-mondiste, et encore moins de cette arme de distraction massive qu’est devenu le souverainisme. La vraie souveraineté, c’est la force de l’économie, comme le montrent les exemples de la Chine et de l’Inde. » Dit Yoro Dia, qui rappelle les véritables modèles de développement sont des pays comme la Chine et l’Inde, qui ont réussi à s’élever en se concentrant sur le renforcement de leur économie plutôt que sur des plaintes contre l’injustice du système mondial. Il a affirmé que le Sénégal doit viser à devenir un nouveau Dubaï plutôt qu’un Venezuela.

En ce qui concerne les promesses de campagne du PASTEF, Yoro Yoro Dia a déclaré qu’elles n’étaient que des trompe-l’œil démagogiques destinées à assurer leur victoire. Il a critiqué la lenteur de PASTEF à présenter un programme de gouvernement clair et la continuité avec le Plan Sénégal Emergent (PSE) initié sous Macky Sall.

Enfin, Yoro Dia a évoqué l’ingérence de l’avocat franco-espagnol Juan Branco dans la politique sénégalaise, minimisant son impact réel et qualifiant ses actions de fanfaronnades. Il a critiqué la dépendance de PASTEF vis-à-vis de Branco et de Mélenchon, soulignant que l’avenir du Sénégal repose sur ses propres forces et non sur des influences extérieures.

22 COMMENTAIRES
  • Faty KA

    Tu vas mourir de haine, avec çà vous dite un musulman. Tu ne verras plus le palais.

    • Oussou

      La meute des neddo ko bandoum

      • Hane

        Très bonne réflexion n’en déplaise les esprits rotors sans arguments, incapables de la plus petite réflexion. Les chiens aboient mais la caravane poursuivra son chemin.

  • A Sow

    Merci yoro , ce sont des manipulateurs qui ne savent que mentir

    • Balnde

      Vous verrez ! Vous croyiez que votre pouvoir de tyran n’allait pas finir. CPI vous attend.

  • Ibrahim

    Ki dabeuga dougate palais mes c est fini pour toi pro dou macky nga xamni soko critique mo dougala la palais dèmal liguiyi mon gane si yaw yi xèwi na niom doune macky dèh

  • Sorry

    Ce Yoro Dia n’est pas un modèle c’est un profitard c’est comme ça qu’il attaquait Macky jusqu’à ce que ce dernier lui nomme ministre conseiller puisque ce dernier avait peur des attaques mais sachez que sonko n’est pas Macky. Yoro va pourrir durant 5 ans d’opposition et svp rester digne avec cette opposition en étant prêt à encaisser toutes conséquences encourues….

  • Sambou

    Merci yoro Dia gni do sene morom aussi bien le président que son PM yolom guénio ay thiouné lagnou jamais dans l’histoire du Sénégal nous n’avons eu un 1er ministre qui ment comme il respire le mot que t’as utilisé lui va bien à savoir qu’il n’est pas un modèle pour la jeunesse ou du moins il l’est que pour la jeunesse de pastef les fenkatt

  • Gueye citoyen

    Yoro Dia himlaire Goebbels de Macky Sall va chercher du travail c’est mieux pour toi

  • Map

    Quand tu parviens à vendre du rêve et que la réalité te rattrape ,c’est comme si tu te retrouver dans les flots alors que la mer n’a pas de branche.il faux se mettre au travail mo Gueune ,la diplomatie et le populisme ne vont pas de paire,

  • Nianthio

    On te comprends le nouveau opposant

  • Laye

    Toi mome tu n’as plus droit à la parole

  • Soweto

    mais wa… Ki DOU NOPIL, NOPAL BOOPAM, FERME TA GUEULE WAY.

  • Nkhson

    Aie! Les nostalgiques du défunt régime « took mouy dox », les bouffons corrompus du système d’état mafieux promoteur des antivaleurs et de la médiocrité. Ce système véreux est entrain de se conjuguer au passé, désormais il faut s’adapter aux nouvelles donnes qui reposent sur le « jub, jubanti, jubeul ». Adieu les pratiques malsaines de gouvernance publique susceptibles de saper tous les espoirs d’un Sénégal de progrès. Restez encore là à émettre des critiques infondées qui frisent l’envie et la méchanceté. Un minimum de scrupule devrait vous pousser à la retenue. Permettre au nouveau régime de finir par s’installer définitivement, avant de devoir porter un jugement quelconque sur eux. Autrement vous vous comportez en vils oiseaux de mauvais augures. Pour le moment des audits sont en cours pour évaluer les dégâts commis par votre satanique régime de prédateurs de la république. Il va sans dire que le nouveau régime est juste promu pour rectifier, la gestion tortueuse et criminelle de Djimbori et de ses ouailles. Dans la nouvelle équipe, les médiocres, les arrivistes, les inféodés et autres criminels financiers n’auront pas leur place. Game is over ! Cette nouvelle opposition aux méthodes rebutantes risque de ne point faire long feu. Elle risque plutôt d’être méprisé par les populations et finira par s’auto réduire à sa plus simple expression.

  • Amadou

    Sonko rek inchallah yoro doule rek

  • Ibrahim Thiam

    Un intelligent a communiqué bravo Yoro Dia bonne continuation le Sénégal et le monde entier ont besoin de vous

  • Massina

    Ah bon yoro dia, tu n’as pas honte.tu reprends ta plume de mercenaires et ta voix de marionnette encagoulé et maintenant à visage decouvert

  • Yoro

    Thieuye boko nara diape ni dingua sone de. Khale yi ils seront la pendant 20 ans miminum. Demal outi encre ak feuilles te commencer binde….mdr

  • Mbaye

    Fini le système au Sénégal

  • Fouta

    Thieuuye souniou politologie bi Yoro loumou wothiou dinako nanate….

  • Dall

    Ton nedo KO bandoum est périmé

  • mecontent

    Il est intelligent, il veut devier le debats sur des sujets abstraits, les lgbts, la philo, des debats sans tete ni queue….il sait ce qu il a fait….malin malin et demi

Publiez un commentaire