Urgent : La Cour des comptes sénégalaise publie trois rapports de 2021 à 2023

Urgent : La Cour des comptes sénégalaise publie trois rapports de 2021 à 2023

La Cour des Comptes a publié quarante-cinq rapports particuliers couvrant les années 2021, 2022 et 2023. Ces documents ont été mis en ligne sur le site internet de l’institution. Cependant, il est à noter que le site web de la Cour est actuellement indisponible. La panne est due à un dépassement de la limite de capacité allouée par son hébergeur, probablement provoquée par un nombre élevé de connexions simultanées.

Cette mise en ligne intervient dans un contexte politique particulier, sous la nouvelle présidence de Bassirou Diomaye Faye, récemment installé à la tête de l’État du Sénégal. Le président Faye a ordonné la publication des rapports de différents corps de contrôle pour les années allant de 2019 à 2023, incluant ceux de l’Inspection Générale de l’État (IGE), de l’Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC), et maintenant ceux de la Cour des Comptes. Trois des rapports de cette dernière ont été spécifiquement publiés ce mardi 30 avril 2024.

Senego s’engage à examiner tous les rapports et vous fournira des détails sur les cas identifiés par la Cour des comptes, qui a tendance à entrer dans des détails plus approfondis que d’autres organes de contrôle.

14 COMMENTAIRES
  • Cheikh Tourè

    Je suggère aux nouvelles autorités de ne pas commencer leur mandat par la bagarre. Il ne faut pas écouter les disciples de SATAN. Les priorités sont d ordre économique et social et non d ordre politique. Une fois que des actes économiques sociaux seront posés et les Sénégalais (paysans, étudiants, ménages en général) seront rassurés, la redition des comptes devra se faire dans un esprit constructeur. On ne gouverne pas méchamment. A présent, cap sur la campagne agricole et la rentrée scolaire et universitaire prochaine. J ai confiance aux nouvelles autorités sorties de bonnes écoles.

    • Gabo

      DOUL YAW !
      Au delà de la justice, le Sénégal doit en finir avec cette race de politiciens voleurs de fonciers et de milliards. Une race à exterminer et à éradiquer de notre Sénégal patrie. Ps, Pds, Apr et assimilés des organisations à guillotiner, à incinérer et à jeter en plein océan !

    • woory

      Je pense qu’on peut faire les deux à la fois. Tout est problème d’organisation et de méthode.
      Les Sénégalais sont pour la reddition des comptes. Et vous n’allez pas nous endormi avec vos manipulations en à finir.
      Les voleurs de la République seront traqués. Il faut que cela soit compris par tout le monde. Aucun frein à ce processus ne sera toléré .
      .À BON ENTENDEUR , SALUT..

    • Alioune Ndiaye

      Me Cheikh, on parle des milliards et des milliards a récupéré et ce n’est pas au Président de régler ces contentieux des concernés avec leur peuple, les rapports sont directement remis aux juges aptes à y trancher. Je penses que c’est le nécessaire pour le bien de tous de régler la corruption une bonne fois pour toute dans notre pays

    • Semague

      Quel bagarre laissez la loi faire son boulot le nouveau gouvernement n’a pas le temps mais il est bon d’éclaircir Merci

    • Ndandane.

      Mon cher,
      Le departement de la justice va s occuper de ces cas.
      Les autres activities gouvernementales seront gèrées par les autres institutions mises en place et toutes les machines en marche.
      Les criminels impliqués dans ces rapports seront punis à la hauteur de leurs crimes.
      What about that ?

    • Pathé NDIAYE

      Un bol rempli de lait ne laisse pas suinter du sang

  • Ndiaye.

    Je pense qu’on peut faire les deux à la fois. Tout est problème d’organisation et de méthode.
    Les Sénégalais sont pour la reddition des comptes. Et vous n’allez pas nous endormi avec vos manipulations en à finir.
    Les voleurs de la République seront traqués. Il faut que cela soit compris par tout le monde. Aucun frein à ce processus ne sera toléré .
    .À BON ENTENDEUR , SALUT..

  • Semague

    C’est pas la guerre

  • Laye seck

    L’État des lieux est la 1ere règles de ces
    De quoi avez vous peur c’est nous qui sommes maintenant au pouvoir et les dossiers que vous avez laissés entre nos mains sont criminels
    C’est macky le lâche traître et valet de l’Occident qui doit payer vous vous n’êtes que des résidus du système

  • Laye seck

    C’est ce grand traître à la nation qui a jeté les bases d’une guerre en prenant des décrets ignobles pour gêné les nouvelles autorités mais peine perdue nous allons tout surmonter pour une vie meilleure au Sénégal

  • Sagna

    Rééditions des comptes et continuité. Nous sommes à l’heure du numérique. Ont peut faire 1000 boulot à la fois. Kou dieul lou eup ngua délo Kou mounoul expliquer limou yoor Etat verséko trésor. Au moins dina fat trou. Amoul dém kasso féy rék. Ps pds apr je ont audite gneup. Ont monopolise tout les corps de contrôle ils sont payés pour ça. Sinon gnou dakh lén. Embaucher gnou bess c’est des contrôleurs qui manque au Sénégal

  • Sagna

    Ya pleins de diplômés au Sénégal. Dou guerre au sorcière. Fii gnifi yague wooté diomba gnaw tchi alalou askan bi gno baré. Liguéy gnari at ame ay milliards aka yombe. Té gnou bok réwmi. Défa méti Bilahi. Gneup gnodone sétane légui yeup lérna presi Diomaye pm sonko ak waa pastef obligation de tenir vos promesses. Wala gnénéne gneuw. Kén dotoul nangou affaire ma fii né c’est fini cà. Pas de yobou jal. Féy rék

  • Vittô

    Ils ont terrorisé toute la population sénégalaise pendant 12 ans ou plus ils faut qu’ils rendent compte qu’ils paient ou qu’ils accroupies tous en prison c’est simple kou léks goukhis c’est simple comme boujour si non ça ne va jamais arrêté ses conneries

Publiez un commentaire