Annonces
Publicité
» » » » » » Un don de la Croix-Rouge sénégalaise pour aider...

Un don de la Croix-Rouge sénégalaise pour aider les réfugiés venus de la Gambie

  • Couly CASSE Couly CASSE

La Croix-Rouge sénégalaise a offert lundi du matériel de secours et d’autres équipements d’une valeur totale de 70 millions de francs CFA au ministère de la Santé et de l’Action sociale, pour l’aider à porter assistance aux réfugiés venus de la Gambie.

« Nous avons offert ce don de kits sanitaires au ministère de la Santé pour qu’il puisse faire face à la situation des réfugiés provenant de la Gambie. Avec ce don, nous tenons à accompagner l’Etat du Sénégal« , a expliqué le président de la Croix-Rouge sénégalaise, Abdoul Azize Diallo, lors de la remise du don au département ministériel bénéficiaire, indique l’agence de presse sénégalaise.

La crise postélectorale en Gambie a entraîné l’arrivée au Sénégal de quelque 45.000 réfugiés gambiens, mauritaniens, guinéens, maliens, sierra-léonais, ghanéens et ivoiriens au Sénégal, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Le don comprend, en plus du matériel médical, des équipements servant à l’assainissement, deux tentes-dispensaires, 88 tentes familiales, etc. Selon son président, la Croix-Rouge sénégalaise a offert ce don dans le but d’ »alléger les souffrances des communautés les plus vulnérables ».

Il permettra au ministère de la Santé et de l’Action sociale de mieux prendre en charge les réfugiés dans des sites d’accueil installés près des frontières du Sénégal avec la Gambie. « Il faut avoir beaucoup de moyens et de générosité pour accueillir des réfugiés. Tout est possible lorsque nous avons des partenaires », a dit Farba Lamine Sall, le directeur de cabinet de la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck. En réceptionnant le don, il a salué cette initiative de la Croix-Rouge sénégalaise qui, selon lui, permettra au ministère d’aider les réfugiés à retourner dans leur pays. « La crise est finie, mais le déplacement des populations va prendre du temps, et on a besoin de beaucoup de matériel pour les aider », a ajouté M. Sall.

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • ciao
    23/01/2017 21:05

    ey samba alar yabon yayess nala sibiti digeureum hôpital amoul dara kawgui wakhinopi

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL