BRVM-10 174,36 -0,38 BRVM-C 181,59 -0,10 Dernière mise à jour : Vendredi, 19 octobre, 2018 - 22:45

BOA SN

0,00

SONATEL

-0,03

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 26° clear-day
Annonces

Trahison en vogue, Judas est-il sénégalais ? Par Khalifa Ababacar Ndiaye*

Judas, Khalifa Ababacar Ndiaye, trahison

Il est porté par tous les écrits que malgré qu’il soit choisi pour être l’un des douze apôtres, Judas n’aurait jamais cru que Jésus Christ était un envoyé de Dieu. Au moment où ses autres compagnons éprouvaient de la foi et de la loyauté, lui se montrait toujours flou. Aujourd’hui son personnage est incarné par les Traites. Judas est-il sénégalais ?

La question est plus que alarmante que pertinente quand on observe ces cascades de trahisons qui ne cessent de gagner du terrain de jour en jour. Tout cela s’explique par le fait que la loyauté et la fidélité sont des valeurs en voie de disparition au Sénégal. Pis encore la trahison se fait le plus sentir sur le terrain de la politique où les compagnons d’hier peuvent en un claquement de doigts devenir les purs ennemis d’aujourd’hui. Et le malheur dans tout cela est les nouveaux ennemis qui t’insultent aujourd’hui ce sont les mêmes qui chantaient tes louanges hier. Est-ce la règle pour témoigner leur bonne fois à leur nouvel ami ? Ou bien est-ce qu’ils agissent sous le coup de la contrainte ? On ne saurait l’expliquer mais tout ce dont on est sûr est que les gens ne sont plus honnêtes.

L’éminent penseur avait dit qu’il faut toujours choisir ses proches car ils peuvent être vos amis le matin et se transforment en ennemis le soir.
Qu’on le veuille ou pas il y a des Judas dans l’espace politique sénégalais. Ces derniers jours on a comme l’impression qu’ils sont possédés par des esprits maléfiques. Personne ne comprend ce qui se passe ?

Judas s’est réincarné en Pape Samba Mboup qui ose traiter de voleur celui qu’il défendait contre tous et à cause de qui il a défié son actuel “copain” de la République.
Judas s’est réincarné en Souleymane Ndéné qui, par le virus de la Trahison, s’est insulté lui-même et publiquement.
Judas s’est réincarné en Aliou Sow qui dénonçait fermement la politique de son excellence, aujourd’hui il promet à cette même excellence la réélection…

Mais Moussa Sy…… Comment as-tu osé te transformer en Judas ? Quand tu as réussi à avoir l’estime de toute une nation grâce à ton courage, ta bravoure, ton abnégation etc. il faut toujours être constant. Un modèle doit cultiver d’abord en lui l’estime de soi. Moussa Sy même quand la soif a atteint son summum, il ne faut jamais l’étancher chez l’ennemi.

De grâce les politiciens, changez de camps si voulez mais arrêtez de vendre votre intégrité si vous en avez. Quand on perd la parole d’honneur on perd la vie. Quand on perd la foi on ne vit plus car une vie sans foi n’est que perte même nous vivons dans les plus hauts gratte-ciel de l’occident nous apprend Mame Cheikh Ahmed Tidiane Sy . Mais hélas, il est évident que la parole d’honneur est innée et quand quelqu’un vend son honneur, c’est parce qu’il n’en avait pas, disait Mame Fallou Mbacké. Quand nos paroles d’hier sont en parfaite inadéquation avec nos paroles d’aujourd’hui, on ne mérite aucune considération disait Serigne Abdou Lahat.
De grâce politiciens soyez honnêtes envers vous et envers les citoyens…

*Professeur d’histoire et de géographie
Professeurndiaye@gmail.com

Annonces
Annonces

5 commentaires

  • Kalaka
    8 octobre 2018 11 h 20 min

    Si tu es prof d’histoire , avec un article aussi nul et truffé de fautes , c’est sur l’immortalité de certains enseignants qu’il fallait d’abord parler …

  • Kalaka
    8 octobre 2018 11 h 23 min

    …immoralité ( non immortalité )

  • Moustapha Mbengue
    8 octobre 2018 12 h 15 min

    Tous ceux que vous avez cité des sont cohérents avec eux même. Pendant qu’ils critiquaient les chantiers du président Maky Sall n’étaient pas encore visible. Aujourd’hui que tout est clair ils le soutiennent pour le bien être du Sénégal

  • Pap
    8 octobre 2018 14 h 34 min

    La démocratie se nourrit de la versatilité des citoyens.Beaucoup de sénégalais ayant voté pour Macky en 2012 lui tourneront le dos en 2019.Comme d’autres qui l’avaient préféré à un autre candidat voteront pour lui cette fois-ci.En démocratie,il n’ya qu’une seule conviction :défendre ses intérêts. Les partis politiques ne se différencient pas par leurs idéologies mais par la personne qui les dirige.Aucune différence dans la pratique entre le PS,le pds ou l’apr.Mieux, Pape Samba Mboup tout comme Moussa SY ne sont pas des idéologues. Leur unique souci,c’est la défense de leurs intérêts et de ceux de leurs militants. Pourquoi se morfondre alors dans une posture qui ne rapporte rien. Je préfère mille fois cette transhumance tant décriée plutôt que la rigidité de certains dirigeants africains qui a embrasé la Côte-d’Ivoire, le Rwanda et ailleurs.Je préfère ça et les nombreux ministres et ministres-conseillers à tout ce sang inutilement versé.Au Sénégal,ce sera ainsi que le Président s’appelle Macky Sall ,Sonko ou Mademba ou Paul.

  • Big SENEGAL
    8 octobre 2018 15 h 32 min

    Bel article! Vraiment!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *