Tourisme – Le Parc de Djoudj toujours méconnu des sénégalais

Tout aussi splendide, à 60 km de Saint-Louis, se trouve une zone humide de 16000 hectares constituant un sanctuaire pour des milliers d’oiseaux: le Parc de Djoudj.

Il abrite en effet plus d’un million et demi d’oiseaux en transit fuyant le froid d’Europe.

De manière permanente, il est la demeure de milliers d’oiseaux de 400 espèces dont le pélican blanc, le flamand rose, le cormoran et tant d’autres. Mais le parc n’abrite pas que des oiseaux contrairement à ce que la majorité pourrait penser.

C’est aussi un lieu d’habitation pour des reptiles tels que crocodiles et varans, des mammifères ainsi que des vaches, singes rouges (patas), phacochères, mais aussi hyènes, chats de Libye, servals et gazelles dorcas.

À lire aussi
"En démissionnant de la Cdc, Aliou Sall prouve son attachement aux Sénégalais" (Par Abdoulaye Diagne)
Djoudj Parc