Annonces
» » » » » » Récolte de Riz à Kaffrine, le Pasa-Loumakaf...

Récolte de Riz à Kaffrine, le Pasa-Loumakaf annonce des rendements records

  • Cheikh Kandé Cheikh Kandé

Le projet d’appui à la sécurité alimentaire (PASA-Loumakaf) espère atteindre cette année des rendements de cinq tonnes de riz à l’hectare, dans la région de Kaffrine (centre), a annoncé, samedi, un de ses coordonnateurs, Abdou Niang Thiam.

« L’année dernière, nous avons pu obtenir des rendements de 3 tonnes de riz à l’hectare. Cette année, nous allons doubler le rendement. Nous allons [atteindre] au minimum des rendements de 5 tonnes à l’hectare », a-t-il assuré.

M. Thiam s’exprimait en marge d’une tournée de suivi de la campagne agricole entamée vendredi dans la région de Kaffrine par le gouverneur Jean Baptiste Coly.

« Au vu de la configuration de l’hivernage et à cet étape [où] le riz est à l’état d’épiaison, nous pouvons dire qu’on aura des rendements et des productions records », a encore assuré le responsable du PASA-Loumakaf qui intervient dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine.

« Si nous avons une ou deux pluies avant la fin du mois, on peut espérer un bon rendement en riz dans la région de Kaffrine », a-t-il indiqué, assurant qu’avant la fin du mois, le marché sera bien approvisionné en « riz Ndoucoumane », en légumes et oignons grâce à son projet

Selon lui, près de 1.250 hectares en riz ont été emblavés dans huit communes de la région de Kaffrine et 56 villages ont été impactés par les activités du projet.

« Nous sommes actuellement satisfaits du déroulement de la campagne agricole. Nous avions un objectif d’environ 1.500 hectares de riz de bas-fonds. Et, aujourd’hui nous avons atteint 90% de nos objectifs », a salué Abdou Niang Thiam.

M. Thiam a par ailleurs indiqué que le PASA-Loumakaf est en train de mettre en œuvre la vision du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural de faire de Kaffrine, une région agricole « au sens large du terme ».

Dans cette perspective, a-t-il poursuivi, le projet est en train de mettre en place toute une stratégie avec la culture du riz.

« Dans les sites de Ndiaye Counda et de Mbaye Mbaye, nous avons mis en place des ouvrages qui nous permettent de mobiliser l’eau qui va permettre aux cultures durant les pauses pluviométriques de pouvoir boucler leur cycle », a-t-il souligné.

Le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, accompagné par des autorités locales, a tour à tour visité le champ de mil de la productrice, Guèye Cissé, dans la commune de Nganda, les sites de PAFA extension. Aps

Annonces
Annonces
Annonces