PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
teuss - Prostitution à l'hôtel Milano de l'U26 : Le procès renvoyé...

Prostitution à l’hôtel Milano de l’U26 : Le procès renvoyé…

Le procès Birane Niang, propriétaire de l’hôtel Milano sis aux Parcelles Assainies, et sa bande, a été  renvoyé au 14 octobre prochain. Prévu ce vendredi, mais faute de  d’interprète en Bambara, il a été annulé, renseigne L’As.  

La Section de recherches de la gendarmerie nationale avait investi récemment l’hôtel Milano sis à l’Unité 26 des Parcelles assainies. Au cours de cette descente inopinée dans cet hôtel qui était en réalité, une maison close, le propriétaire, un ancien émigré en Italie répondant au nom de B. Niang, a été mis aux arrêts, de même que plusieurs de ses employés.

Le cerveau 

Or, B. Niang avait pourtant obtenu toutes les autorisations nécessaires à l’ouverture et à l’exploitation d’un hôtel normal. Au lieu de s’en tenir à des activités licites pour gagner honnêtement sa vie, il a aménagé, contre toute attente, les chambres pour en faire un lieu de prostitution.

Location de chambre à 5 000 Cfa 

Des femmes ayant choisi d’exercer le plus vieux métier du monde lui payaient 20 à 30 000 Cfa par jour pour avoir le droit d’y recevoir des clients. Il louait aussi des chambres à 5 000 Cfa, l’heure, aux couples moins fortunés désirant avoir de brefs moments d’intimité.

Selon Sene-News, quelque 17 filles et 15 garçons y ont été surpris, lors de ce «raid» mené par les hommes du Commandant Mbengue, le chef de la Section de Recherches de la gendarmerie nationale.

Hôtel Milano Procès
Annonces

(4) commentaires

Malick Diallo

Ya des choses plus pire dans le senegal est pauvre a cause de nos gouvernant qui ont deplumer le bien de tiut un peuple quant int ces sales besoingne cest parceque les gens veulent cest obliger en afrique chaque politiciens est la pour sont interet lafrique est male partie rien nest bon dans nos pays il ne respecte le droit des citoiyen cest la vraie debandade pas de discipiline pas dorganisation zeros a la base sans exception tous sont malhonnetes ce nous avons heriter depus les debuts de lindependance lhabutude cest une seconde nature de nous leurrons pas nous extremement en retard lafrique est male partie cest un continant sale male eduque de part nos autoriteil sont indigne detourment vole corruption il ne connait pas le droit de lhomme vraie anarchie un continant tres enrretard

Abdou

Pourquoi B Niang apres avoir donné le nom complet?

Tobmal

ils sont majeurs, ils sont consentants… alors de quoi on se mêle ???

Samba+Thiam

Vive la gendarmerie

Publier un commentaire