PUBLICITÉ

Procès lesbiennes de Thiaroye : La lourde peine infligée à Awa Watt…

Le sort de Awa Watt est scellé. Le Tribunal de Grande instance (Tgi) de Pikine-Guédiawaye l’a condamné ce mardi, à une peine d’emprisonnement d’un (1) an.

Accusée d’acte contre nature, menace de mort, dommage à la propriété d’autrui, la fille de 23 ans doit en plus, verser les sommes de 100.000 F Cfa et 200.000 F Cfa respectivement à Siré Dramé et sa fille Coumba Dramé son amante.

Devant le juge, Awa Watt a assumé son lesbianisme avant de réfuter les autres charges retenues contre elle.

Les faits

Coumba Dramé, divorcée avec trois enfants en charge, accueillait une femme qui passait des nuits chez elle. Furieuse, sa mère lui a demandé d’interdire à cette inconnue de dormir sous son toit, non sans conseiller lui de retourner dans son foyer et d’éviter les mauvaises fréquentations. Sa fille obtempère, et c’est ce qui n’a pas plu à son amante, Awa, qui a désastreusement attaqué la maison de la mère de Coumba, avec son gang.

Furia lesbienne

Un gang de 20 lesbiennes sous la manette de Awa,  s’est attaqué à Coumba, son ex amante qui avait décidé de quitter cette débauche pour retourner auprès de son ex mari.

Awa Watt Condamnation
whatsapp 165
Annonces

(18) commentaires

Sidi Leye

Nane tégeul sene ndeye rek

Diop

Et où sont passées les autres lesbiennes?

Birame Gaye

Lokhatilene yenene lesbiennes yi .todhie sene Bounou ndeye niome nieupe. Fii bamba mo KO môme .

Mactar

40 ans plus 100 coups de fouets rekkk a la place de l’indépendant

Moctar

Je m’adresse aux jeunes dames : respectez vos parents e

Inconnu

Un an ?Lourde peine? Senego, revoyez vos titres. Pas besoin d’exagérer pour se faire lire. Merci

Thiate

Des lesbiennes sont remplies au Sénégal il faut aller dans sabar et tour diryanké c’est Awa watt qu’on a chopé et elle assume on a toujours banalisée sa nous quand on était il y avait une dame demandé au filles de voir ou toucher sa faisait rire les gens sa me choqué une dame de cette âge respecter c’était pire que la pédophilie

Zous75

Ohoooo Maf di bari lesbienne.elle va contaminer les détenues.yobouléne ko rebeuss waye

Baba 99

Ni niou wora fouetter, wala envoyer en prison, wala sakh dagg seen lokho, wala ray leen comme le dit la Charia bari naniou.
Ndialoo katt yi, biiral kat yi, violeurs yi, ivrognes yi, dealers yi, truands yi escrocs yi, les voleurs de milliards du pays , etc, etc. Souniou woroon appliquer leupp lou Yalla wakh adouna bi toukki.
Alors pourquoi niouy taamou les homos et les lesbiennes ? Why always them ? Pourquoi les insulter, vouloir les éradiquer alors qu’on ne les connait même. Au regard de tous les crimes et delits ce phénomène est une goutte d’eau. Combien de goor djigueen ko neek la kham par rapport â tous les autres autres délinquants dont les insulteurs font peut-être parti.
Baayi leen diambour yi ? Te Sénégal wor na dépénaliser l’homosexualité. Un an pour si peu ? Cest injuste.

Abdou Niang

Que faites vous des gordjiguénes qui sont là sous vos yeux?????

Sokhnasi

Bougnou tedjė awa dagno wara teudje coumba Senegal amoul loi khamougnouko sakh

Wakhanté Deugg

Vraiment pendant des mois avec stte femme dans un même lit, dans la maison, niouy def sene you bonne, si on enfermé le (mari 😁wara teudj sa femme) acte contre nature il faut au moins deux personnes

Deug Deug

Je ne sais comment les juges peuvent enfermer l’une et laisser l’autre libre en plus lui accorder des dommages, je ne comprends pas pourquoi ?

Justice

C’est injuste, toutes les deux doivent aller en prison. Elles on couché comme mari et femme pendant des mois et l’une le reconnaît devant le tribunal. Même la vieille est complice

Zator

C’est pas juste, toute cette famille de lesbienne devaient être sous les verrous, les deux filles plus la maman qui a laissé faire pendant des mois, et surtout accepter de se faire entrenir tout ce temps

Tazor

Toute cette famille de lesbienne devaient être sous les verrous, les deux filles plus la maman qui a laissé faire pendant des mois, et surtout accepter de se faire entrenir tout ce temps

Vieux

Ce ki est incompressible moy des musulmans ou soit disant fass yene diapale cette famille de lesbienne, di wowé sene bope dioulite, paraît il des personnes à l’apparence bien mais……… Le pays doit se remettre dans le bon sens, on file droit vers l’abîme wqsalam

Dykha Tra

Ce que moi je ne comprends pas, c’est par quel gymnastique les juges sont parvenus à ne condamner que l’une des lesbiennes ???? C’est logiquement impossible. Injuste, et incompréhensible. Acte contre nature, égale au moins deux personnes.

Publier un commentaire