Prévention des inondations : Moussa Balla Fofana presse les maires …

Prévention des inondations : Moussa Balla Fofana presse les maires …

Prévenir les inondations est bien plus efficace que de devoir en gérer les conséquences. Une mauvaise gestion de ce problème est souvent perçue comme un signe d’incompétence. Conscient de cette réalité, le ministre de l’Urbanisme, de l’Aménagement des territoires et des Collectivités territoriales, Moussa Balla Fofana, a pris des mesures proactives pour éviter de telles situations.

Par une lettre circulaire, le ministre a demandé aux maires et aux gouverneurs de régions de mettre en place des dispositions utiles afin de prévenir les risques d’inondations et de protéger les populations ainsi que leurs biens, rapporte L’As. Il a insisté sur l’importance de maintenir la propreté et la sécurité des marchés et autres espaces publics pour éviter la propagation de maladies pendant la saison des pluies.

Parmi les mesures préconisées, Moussa Balla Fofana a demandé aux autorités locales de désensabler les rues pour faciliter le ruissellement des eaux pluviales, de curer et pomper les caniveaux ouverts, et d’assurer l’enlèvement régulier des ordures ménagères et des gravats des artères. Il a également souligné la nécessité de sensibiliser les populations aux comportements qui augmentent les risques d’inondation et de propagation de maladies.

Les autorités doivent également finaliser les opérations de pré-hivernage et entretenir les matériaux et équipements avant la fin juin 2024. La préservation des zones humides et des voies naturelles d’écoulement des eaux pluviales est également une priorité.

Le ministre a invité les responsables locaux à participer à la mise en place d’un dispositif spécial de gestion des inondations dans les cités religieuses, à surveiller les points critiques identifiés dans leurs localités, et à développer, en collaboration avec les acteurs communautaires, un système de veille et d’alerte précoce.

Enfin, Moussa Balla Fofana a appelé les autorités locales à faire preuve de responsabilité pour une exécution correcte de ces directives, garantissant ainsi une meilleure préparation face aux risques d’inondations et aux défis de la saison des pluies.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire