PUBLICITÉ

Présumé détournement à la mairie des PA: Une guerre des plaintes déclenchée

Les conseillers municipaux, membres du collectif pour la défense des intérêts des Parcelles Assainies ont déposé une plainte contre le maire Moussa Sy et son directeur de Cabinet Théodore Ekwalla sur la table du Procureur de la République et à l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC). Ils veulent que l’affaire du détournement présumé de 100 millions de F Cfa dans le cadre du Programme d’octroi des bourses d’études soit élucidée. A son tour, le directeur de Cabinet de l’édile a aussi porté plainte au Commissariat de police des Parcelles Assainies. 

C’est la guerre des plaintes. Le Collectif pour la défense des intérêts des Parcelles Assainies avait menacé de porter l’affaire devant la justice. Actuellement, c’est chose faite. « La responsabilité du maire est aussi engagée parce que quand il sait que c’est son directeur de Cabinet qui a influencé sur les décisions qu’il prend, il crée une entreprise privée et qui gagne des marchés pour se faire des millions, ils sont de connivence. Nous avons porté plainte au niveau du Procureur de la République, de l’Ofnac, mais aussi nous avons écrit une lettre d’information au président de l’association des maires, au ministère des collectivités territoriales. L’octroi des bourses devrait se faire gratuitement. Même si ce n’est pas fait gratuitement, s’il y a des frais de dossiers sous forme de contribution, ça ne devait pas être à Ekwalla de créer une entreprise pour engranger toute cette somme-là. Elle devrait revenir au perception municipale et qu’elle soit mis dans le compte de la mairie des Parcelles Assainies« , a déclaré sur Rfm un des plaignants.

Plainte de DC du maire Moussa Sy

Les accusations ne laissent pas indifférent le camp indexé. Le directeur de Cabinet du maire n’a pas hésité à réagir à la hauteur des allégations par une plainte. « Ils sont entrain de nous divertir en portant plainte par ci par là. Bon, ils me reprochent d’avoir divulgué des informations personnelles en disant que j’ai donné des informations sur son compte bancaire. Je ne sais même pas exactement où son entreprise a un compte bancaire (…)« , a indiqué le plaignant.

Rétrospective

C’est pas le grand amour entre le maire Moussa Sy et ses conseillers municipaux. En effet, le collectif des conseillers municipaux accuse le maire de la commune et son directeur de cabinet de « vendre » les bourses d’études qui sont en principes offertes gratuitement par la municipalité.

Assainies Mairie
Annonces

Publier un commentaire