PUBLICITÉ
petrole - Pétrole et gaz : Vers le lancement de l'appel à la concurrence

Pétrole et gaz : Vers le lancement de l’appel à la concurrence

L’Etat du Sénégal est en phase de procéder au lancement de l’appel à la concurrence sur les blocs de pétrole et gaz libres. L’annonce a été faite lundi, par le ministère du Pétrole et des Energies (MPE).

Octobre, c’est le mois au cours duquel l’Etat du Sénégal va procéder au lancement officiel de l’appel à la concurrence sur les blocs libres. En effet, le lancement prévu à l’occasion du salon international du pétrole et du gaz en Afrique du Sud (Africa Oil and Power) va permettre à l’Etat du Sénégal d’indiquer “aux compagnies pétrolières les procédures d’accès aux cahiers de charge et de la soumission des offres“, indiqué le communiqué du Secrétariat permanent du Comité d’orientation stratégique et de PETROSEN lu à l’Aps.

Méthode

La Licensing rounds, c’est la méthode expérimentée par un grand nombreux de pays producteurs de pétrole dont la Norvège. Un pays riche, boosté par les hydrocarbures. Selon le communiqué, après le lancement, les compagnies pétrolières prendront contact avec le Ministère du Pétrole et des Energies, la seule autorité compétente pour l’attribution des permis de recherche d’Hydrocarbures au Sénégal (article 3 de la Loi n°2019-03 portant Code pétrolier).

Information sur les hydrocarbures 

Beaucoup d’informations sont souvent relayées concernant les hydrocarbures offshores (pétrole et gaz) au Sénégal. Les spécialistes sur ce domaine aussi “sensible que stratégique” ne sont pas nombreux. Il est à noter le Cos pétrogaz et la Société Nationale des Pétroles du Sénégal (PETROSEN) ont appelé à “plus de responsabilité et de sérénité

Concurrence Gaz
Annonces

(2) commentaires

Soucis Pour Le Senegal

Il faut d’abord eclaissir sur le scandale petro Tim avec aliou sall

Not_My_Presi

Avoir un president ilegitime, incompetent et voleur est le summum de tous les peches et maux d’un pays malade! IL faut arreter le soldat macky avant qu’il soit trop tard pour ce pays foutu!