Penda Mbow : « Au Sénégal, les débats sont faits d’invectives, d’insultes et de manipulations »

Penda Mbow : « Au Sénégal,  les débats sont faits d’invectives, d’insultes et de manipulations »

Le débat sur les questions liées au terrorisme est « pauvre et bas » au Sénégal, a déclaré, vendredi à Dakar, Penda Mbow, la représentante du président Macky Sall auprès de la Francophonie, invitant les partis politiques à se pencher sur « les questions géopolitiques auxquelles notre pays est lié ».

Les débats sont « faits d’invectives, d’insultes et de manipulations », a-t-elle déploré. « Il faut qu’on arrête ça et qu’on se rende compte que ce qui est important pour l’avenir de ce pays n’est pas lié à des problèmes internes, à des partis politiques, ou à des problèmes d’intérêts personnels », a-t-elle suggéré.

La représentante du président Sall auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) animait une session sur « la sécurité au sein de la société sénégalaise », au cours d’un atelier de renforcement des capacités des femmes et des jeunes sur les menaces sécuritaires au Sénégal.

« Le rôle d’un parti politique, c’est aussi de travailler sur les questions qui agitent notre environnement immédiat et les questions géopolitiques auxquelles notre pays est lié », a soutenu Penda Mbow. Selon elle, « un parti politique moderne et porteur d’avenir doit intégrer dans sa réflexion et dans sa stratégie, les questions liées au terrorisme ». « On ne peut pas faire de la politique si nous ne sommes pas dans un environnement de sécurité », a-t-elle relevé.

Mme Mbow a souligné la nécessité d’avoir « des acteurs politiques ou de la société civile, responsables et complètement en phase avec les besoins de notre pays ». « La sécurité, l’immigration, l’éducation, sont des problèmes qui structurent notre avenir. On ne fait pas de la politique pour savoir comment salir l’autre et/ou comment faire tomber un gouvernement », a-t-elle poursuivi.

Penda Mbow a soutenu qu’il faut résoudre « la crise casamançaise de façon définitive pour que le Sénégal soit véritablement en sécurité ». « Le terrorisme a une attitude opportuniste (…) Là où il y a une faiblesse de l’Etat, ou là où les problèmes ne sont pas résolus, le terrorisme peut s’engouffrer et mener des actions », a prévenu l’historienne. L’ancienne ministre sénégalaise de la Culture (2001) a appelé à « réorienter la jeunesse sénégalaise vers l’éducation » comme solution contre le terrorisme.

« Notre jeunesse doit renouer avec le bénévolat, avec l’éducation civique, une jeunesse généreuse par rapport à son avenir. Une jeunesse capable de mener des débats de sociétés qui interpellent le monde. Nous ne pouvons pas avoir une université où nous ne discutons pas de ces enjeux », a-t-elle dit.
Aps

15 COMMENTAIRES
  • sénégalais

    je vous estimé beaucoup mais quand j ai entendu que vous avez pris dans le sac de mr diack contenant l argent des dopages je étais très déçu tellement que j'ai du mal à le digéré .dame patriotique de valeur professeur société civile c'est une honte désolé

    • DER

      Qu'ils tombent tous (ces corrupteurs passifs). Qu'ils aillent tous aux diables pour que l'on ne voit plus sur cette scène politique Sénégalaise cet inculte-petit de youssou ndour et ce pyromane criminel de moustapha niass ak guéminieum gou tathie gi. ILS SONT TROP MECHANTS ET TROP LACHES CES DEUX GUEUX. J'ai rien contre Macky mais juste pour ces 2 saletés je voudrais changer de Président et de parti au pouvoir

  • gore

    tu na aucun conseille a nous donné inbévile

  • dior

    Madame svp wakhal ti Diack euro. je ne suis militant d aucun parti politique. on a vraiment assez de benno bokk yakar, benno sigil senegal, d assises nationales et surtout benno ak Diack euro. merci

  • Ngor diouf

    C'est maintenant après avoir failli brûler le pays que vous vous rendez compte de la nocivité de vos discours antérieurs et puis vous faites la leçon à qui?

  • Diop le sud-africain

    taisez-vous Madame.Tu n'as plus de lecons a donner au peuple senegalais.Maintenant qu'un mandat d'arret international a ete lance contre Diack-fils,alors comment comptez-vous faire?.

  • nitt

    Vraiment senegal nitt dakhal naniou ma mais diack koumou diokh khalisse rekk guani diouboul melni kougniouye maye khaliss dagay topato nitt foumou ko djieulé soyez sincere té bayi politique degisé derriere l'affaire de diack

  • Ken beugoul

    vous avec vos commentaires insensé qui pouvais savoir que l'argent venais du dopage arrêtez way même chez vous ou chez moi nos parents qui amènent la dépense quotidienne esk on sais dou ça viens?il faut réfléchir

  • woundou

    imbeciles pourquoi macky sall emprisonner karim wade

  • Rama Badiane

    NITT et KEN vraiment vous avez raison

  • mouhamed

    nitt sou dait lo lou la pourquoi niou teye karim

  • pape

    la foto svp c maimouna ndoye seck

  • pape

    la foto c maimouna ndoye seck

  • mass

    penda il est temps que vous critiqué le contenu du débat politique au Sénégal alors que c est et des gens comme vous qu il ont vraiment et sincèrement orienté vers ce sens.je pense que vous avez oublié 2011et2012.penda on ne récolte que ce que l on a semé.

  • begue macky

    nitt diagua dafa wax lou leer dielna xalusbi diokhko opositionbi esq wakhongaleni khalissou dopagela oui

Publiez un commentaire