PUBLICITÉ

Pêche : Levée du mot d’ordre de grève des mareyeurs du Sénégal

L’Union nationale des  mareyeurs du Sénégal a levé mercredi son mot d’ordre de grève. C’est une décision prise après la rencontre avec la tutelle. L’épineuse question de la surcharge à l’essieu a été résolue grâce à un surplus de 5 tonnes qui leur a été accordé sur le poids total. 

Les gréviste n’iront pas jusqu’à l’épuisement de leur mot d’ordre de grève de soixante douze heures (72). Ils ont eu gain de cause en seulement 48 heures de grogne. Ce, sur plusieurs points. « Notre principal problème c’était le pont-bascule. Il y avait bien évidement d’autres problèmes mais le ministre nous a promis de revoir ça« , a déclaré sur rfm Mamadou Sow ajoutant que toutes les doléances émises sur le pont-bascule ont été réglées de façon très claire par les ministres Oumar Youm et Alioune Ndoye.

Retour sur la pomme de discorde 

Selon le membre de l’Union nationale des mareyeurs du Sénégal les doléances concernant les pont-bascules, c’était le délestage. Il souligne qu’il arrivait un moment où quand les « véhicules » faisaient un surplus de poids, on les délestait du surplus. « Mais c’est révolu maintenant, de même que le surcharge à l’essieu et on nous a accordé aussi un surplus de 5 tonnes sur le poids total« , se réjouit-il.

Autres points d’accords

C’est les cartes mareyeurs, le marché de Thiès, note M. Sow, rappelant que c’est la première fois qu’ils (Ndlr: mareyeurs) voient le ministre Alioune Ndoye. A ses yeux, c’est un homme franc et véridique. « Je ne pense pas qu’il ne respecteta pas ses promesses« , a-t-il notamment assuré.

Grève Mareyeur
whatsapp 101
Annonces

Publier un commentaire