PUBLICITÉ

Grève des mareyeurs: Cayar sonne l’alerte

Les mareyeurs et pécheurs du quai de pêche de Cayar ont improvisé une marche  ce mardi 14 janvier. Ils ont annoncé une grève de trois jours à compter de demain, mercredi. Ces acteurs de la pêche s’opposent à la décision de l’Etat de faire passer tous les camions frigorifiques au pesage à l’essieu.

 

Non au pesage des camions frigorifiques à l’essieu. C’est la plateforme revendicative des mareyeurs et pécheurs de Cayar en mouvement d’humeur. Dans le cadre d’un mot d’ordre de 72 heures de grève, ils ont même improvisé une marche au niveau du quai de pêche. « Nous organisons une marche ici au niveau du quai de pêche de Cayar pour alerter le Président de la République. Il nous avait promis de renouveler notre parc automobile. Mais aujourd’hui, à notre grande surprise au niveau du transport, on nous a exigé des ponts bascules pour que les camions frigorifiques passent à l’essieu », a déclaré sur Rfm Mbaye Ndoye, porte-parole des mareyeurs de Cayar.

Préjudices

Le poisson est un produit périssable, rappelle le porte-parole ajoutant que si l’Etat leur exige à passer par le pont essieu, il y aura cela pourra causer d’énormes préjudices.

Solution

La solution réside dans l’installation de chambre froide au niveau des ponts essieu, selon M. Mbaye. « Mais malheureusement tel n’a pas été le cas. C’est la raison pour laquelle, du 15, 16 jusqu’au 17, nous allons faire un arrêt de travail total. Durant, ces trois jours, on est formel », avertit-il.

Rappel

Les mareyeurs reprochent aux autorités étatiques de faire la sourde oreille sur beaucoup de problèmes réclamant ainsi, l’ouverture de négociations

 

Grève Mareyeur
Annonces

Publier un commentaire