Ousmane Sonko toujours absent des listes électorales selon la DGE, malgré l’injonction de la CENA

Ousmane Sonko toujours absent des listes électorales selon la DGE, malgré l’injonction de la CENA

La Direction générale des élections (DGE) n’a pas tardé à réagir suite à la demande de la Commission électorale nationale autonome (CENA). Cette dernière avait requis mardi auprès du ministère de l’Intérieur le rétablissement de l’opposant Ousmane Sonko sur les listes électorales, en vue de lui fournir les documents essentiels à sa candidature pour la présidentielle.

Toutefois, pour la DGE, la situation demeure inchangée. Elle a renvoyé à la CENA la même réponse qu’elle avait formulée suite à la décision du juge Faye. En somme, la DGE persiste sur sa position et refuse de fournir à Ousmane Sonko les fiches de collecte de parrainage. Selon elle, M. Sonko « ne figure pas sur les listes électorales ».

La DGE appuie sa position sur l’ordonnance n° 23 du 06 octobre 2023 du Président de la première chambre administrative de la Cour suprême. Selon l’instance, « le défaut de présence sur le fichier électoral ayant été le fondement de la position de la DGE, vous conviendrez que celle-ci ne puisse évoluer actuellement sur cette question ».

Les conclusions de la DGE sont sans appel : « Tout autre acte serait en contradiction avec la décision de la chambre administrative de la Cour suprême… La DGE n’a pas de compétence pour mener une quelconque action sur le fichier électoral… ».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire