Ousmane Sonko : « Ayez le courage de dire la vérité aux Sénégalais »

Ousmane Sonko : « Ayez le courage de dire la vérité aux Sénégalais »

Le ministre des finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo est à l’assemblée nationale pour  le vote  de la Loi de finances rectificative. Une occasion pour lui de faire son premier face à face avec les députés.

Une occasion aussi pour l’opposant, Ousmane Sonko de faire son come back à l’hémicycle après un bon moment d’absence. La prise de parole du candidat malheureux à la dernière présidentielle a été marquée par un boycotte des députés du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar. Mais cela ne l’a pas empêché de tenir son discours et de s’attaquer en même temps au président de la République.

« Les raisons que vous avez avancé pour justifier votre loi de finances rectificative sont fallacieuses. Vous avez évoqué la conjoncture internationale. Nous avons dit depuis des années que votre croissance est conjoncturelle et non structurelle« , dénonce le parlementaire.

Avant de rappeler au ministre la dernière rencontre de Paris pendant laquelle le Sénégal avait collecté 7356 milliards de francs CFA au lieu de 2850 milliards. « Aujourd’hui, dit-il, vous nous dites que la conjoncture internationale incertaine recommande d’observer une prudence dans la mobilisation de l’investissement public pour financer les emplois. En réalité, vous avez perdu le crédit et la confiance des bailleurs à cause de deux choses. D’abord, l’endettement chronique. »

L’ancien inspecteur des Impôts et Domaines étale sa connaissance de la structuration de l’économie  et du niveau d’endettement du pays. Il s’adresse ainsi à son ancien collègue aux Impôts et Domaines.

« En 2012, nous avions un endettement estimé à 2741 milliards FCFA soit 40 % du Pib. Aujourd’hui, l’endettement dépasse 6 000 milliards de francs CFA soit 62 % du Pib. En plus, les performances économiques que vous avancez sont chiffrées. La deuxième chose c’est la vraie fausse réorganisation gouvernementale. Il y a deux semaines, j’ai fait une conférence de presse pour annoncer un gap de 100 milliards de francs CFA de recettes fiscales. Vous avez fait un long communiqué pour démentir. Aujourd’hui, vous mettez dans votre loi de finances une réduction de 100 milliards sur les recettes fiscales. Et vous projetez que cela peut dépasser les 300 milliards de francs CFA si on ne prend pas des mesures correctives. Mesures, que vous ne prendrez pas à cause de la politisation excessive de l’administration fiscale qui ne travaille plus » précise-t-il.

Revenant sur la loi rectificative, Ousmane Sonko déclare : « Les vraies raisons de la loi de finances c’est le manque de sincérité et de compétence du gouvernement. Chaque année, cette majorité mécanique qui passe son temps à dormir à l’hémicycle jusqu’à l’heure du vote adopte des lois de finances rectificatives. »

« Le copinage fiscal que vous faites est anormal. Vous avez fait une magouille de 100 milliards de recettes fiscales. Ces 100 milliards correspondent au déficit fiscal que vous avez« , martèle-t-il.

S’adressant toujours au ministre des finances et du budget, il lance « vous avez exonéré la taxe locale du secteur hôtelier pour faire plaisir à Racine Sy parce qu’il est votre ami et il fait du lobbying. Vous outrepassez vos compétences. »

Avant de lancer un pique aux députés de la majorité qui pour lui « ignorent que la loi fiscale est du domaine exclusif de l’Assemblée nationale. Le ministre n’a pas le droit d’effacer des dettes fiscales. Et vous prenez vous, des documents pour effacer des dettes fiscales. Ayez le courage de dire la vérité aux Sénégalais. Votre incompétence est le résultat de tous les problèmes que nous vivons au Sénégal et les Sénégalais vont souffrir parce que vous êtes incompétents. »

17 COMMENTAIRES
  • alfa suare Diallo

    C pas honnête de quitter l’émicyle.

  • Diabolique 297 Diabolique

    Quand c’est un menteur aigri qui
    Le dit alors c’est grave

  • alessandro lopy

    Tu est qu’ un menteur

  • alessandro lopy

    Tu n ais qu’ un menteur solopard

  • Pierre

    Tout à fait juste. Des députés vraiment pas compétent du tout qui pour un oui ou un non lève le petit doigt alors qu’ils n’ont tout à fait rien compris.vraiment désolant pour notre cher pays 

  • fall mouhamadou

    Chapeau toujours égal à lui même

  • Mamadou Diop

    Main sur le Saint Coran

  • Ndeye amy

    Chapeau a lui le député du peuple

  • ngor

    Sonko à faire bi yawllla kennn douko dinndiiiii

  • Abou Dia

    Maachaallahou président

  • Abou Dia

    La vérité restent toujours la vérité sonko est la vérité

  • Mamadou

    Merci Sonko

  • ndiouga ndoye

    Insolent

  • beug+sama+rew

    Merci président là c’est l’expert fiscal qui parle tout le contraire de cette « sale famille  » de voleurs

  • Diop abdoulaye

    Merci monsieur sonko, vous avez déjà gagné. En fait votre engagement politique politique a beaucoup participé à l’éveil des consciences. Et comme disent les wolof, »soul kerr dou ko tété fégne ».la vérité finira toujours par triompher.

  • Mbaye

    Vous les enfants de prostituées là, votre place n’est pas dans les réseaux sociaux. SONKO ne boxe pas dans la même catégorie que votre SALL PRÉSIDENT MACKYLLÉ DE SCANDALES. Laissez les vrais Sénégalais mettre ce pays sur les rails svp ça vous évitera le repas de riz blanc mangiez par jour sur 365 jours. Voyons, vous êtes tous attaqués par les hémorroïdes à cause du thieppe et des ya-boyes chaque jour que Dieu fait et vous vous permettez d’ouvrir vos SALL CULS Mackyllés de boutons causés par les hémorroïdes sur un défenseur du peuple. SONKO que vous l’aimiez ou pas il est déjà élu homme politique numéro une du Sénégal. Vous avez un président en mode fast-food, toute sa famille est atteinte de l’obésité et des hémorroïdes. Un famille de Sall vendeurs de cacahouètes grillés « Thiaffe » Sonko vient d’une famille noble et intellectuelle. Son père n’avait jamais été gardien et sa mère n’a jamais vendu du « Thiaffe » et ses parents n’avaient jamais besoin de l’argent de sa bourse. Bande de Bergers

  • René Diagne

    pretentieux et aigris

Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *