Monsieur Bocoum, par décence taisez-vous, Par Adama DIOUF

Depuis longtemps, un certain Bocoum ne cesse d’envahir la presse par des articles attaquant le Président Sall. Notre député à la mémoire oublieuse a parlé:

1) de la réduction de la durée du mandat du Président. Ce débat, il me semble est ou doit être définitivement clos. Le Président Sall a, à plusieurs occasions réitéré son engagement à réduire son mandat en cours de sept à cinq. Autrement dit, la présidentielle se tiendra en 2017. Y’a pas plus clair non ? S’agissant maintenant des modalités de la mise en pratique de cet engagement, personne ne lui tordra la main.

Nos parleurs oublient souvent deux choses et à dessein:

  1. a) la réduction du mandat du président n’était pas la seule promesse faite aux sénégalais par le candidat Sall. Il avait proposé un programme ayant convaincu les sénégalais et qui, sur cette base l’ont choisi parmi douze prétendants des quels était Idrissa Seck. Oui un Idrssa qui, faute d’avoir un projet de société à proposer aux sénégalais, s’était contenté de passer toute la campagne électorale à la place de l’obélisque. En vérité, la durée d’un mandant est de loin moins importante qu’un programme pour qu’un candidat soit élu sur cette seule base. Arrêtons donc ce débat stérile et insensé dans lequel se lancent certains, sûrement pour faire oublier les casseroles qu’ils trainent.
  1. b) A qui doit-on donner des leçons d’éthique entre, un Macky Sall qui réitère son engagement à respecter sa promesse électorale et un Abdoulaye Wade qui, cherchant à se maintenir au pouvoir, déclare devant les sénégalais: « les promesses électorales n’engagent que celui qui y croient ».? Où était notre professeur d’éthique ? Pourquoi n’avait-il pas réagi pour dénoncer ?

2) L’affaire Lamine Diack que les sénégalais de tout bord condamnent. Mais, condamner cette pratique qui n’honore pas notre pays, ne doit pas nous faire oublier notre devoir d’exiger de la justice française un procès qui fait fi de la nationalité et de la couleur de la peau.

Dans cette affaire où, le nom du président Sall n’a été cité que par déduction par un journal dit « sérieux », (qui s’est d’ailleurs excusé), il me semble à la fois malhonnête et mesquin de s’acharner contre un homme qui, jusqu’à présent n’a posé aucun acte qui entache sa moralité.

Alors Monsieur Bocoum, au lieu de chercher un grain de poussière sur l’œil de quelqu’un, commencez par enlever le bâton qui crève le vôtre. Ce que vous ne pouvez pas nier, c’est que, entre votre Idrissa Seck et Abdoulaye Wade, il s’agissait bien d’argent: l’argent du contribuable sénégalais qui pouvait servir à construire des salles de classe, des postes de santé,… et dont un esprit mal sain s’est approprié. Où est l’éthique Monsieur Bocoum ? Avez vous oublié que c’est devant les sénégalais que votre mentor a reconnu avoir puisé des fonds politiques pour se servir et servir les siens ? Dans  » lui et moi », ne rappelait-il pas ces propos de Maitre Wade :  » nos soucis d’argent sont finis » ? N’est-ce pas clair ici que leur premier réflexe était de se servir et non de servir les sénégalais? Où est l’éthique ? Avez-vous encore souvenance de ces propos du père au fils :  » les bandits ne se battent qu’au moment du partage du butin »?

L’emprisonnement de Idrissa Seck n’entre t-il pas dans cette bataille des bandits lors du partage du butin ? Le protocole de Rebeuss existe bien même si votre chef refuse d’édifier les sénégalais. En pensant que le montant donné le site est exagéré, vous reconnaissez de fait le scandale financier fait par votre patron. Alors où est encore l’éthique ?

De telles pratiques vous disqualifient  de vous faire donneur de leçons de morale. L’argent sale n’est pas seulement l’argent de la drogue ou du dopage mais, c’est aussi l’argent volé aux sénégalais. Donc Mr Bocoum, par décence taisez-vous.

Pour le Réseau APR des

Enseignants  de Rufisque

Adama Diouf

dioufadama99@gmail.com

6 COMMENTAIRES
  • babs

    c'est toi qui dois te taire, et fermer ta gueule puante. waxo fi dara, espèce de tioguou.

  • dame

    merci il parl pour avoir un post

  • ssbs
  • Azou sarrezo

    Desole mon ami , apprenti sorcier tu ne peux pas faire taire un esprit aussi petillant qui sur toutes les questions d'actualites, eclaire la lanterne de ces concifoyens avec surtout la maniere. Ton article sent un peu la jalousie mais la bave du crapeau n'atteindra jamais la douce colombe.

  • khadim

    limoulen wakh deugla motakh nguene koy saga

  • adama diouf cellule de reflexion apr rufisque est

    Alors qu'il éclaire la lenterne sur l'argent qui opposait wade et idi

Publiez un commentaire