PUBLICITÉ

Mbaye Ndiaye théorise le 3e mandat : Donc, le sujet n’est plus tabou chez Macky

Le Président sortant, Macky Sall, serait candidat pour un troisième mandat. C’est du moins l’ambition que lui prête un de ses proches,  Mbaye Ndiaye.

Selon lui, le Président de la République en est, au point de vue de la Constitution, à son premier mandat. Ce qui suppose qu’il a bien le droit de postuler en 2024 pour sa propre succession. Des propos qui corroborent ceux du Secrétaire général de la présidence de la République, M. Mahammad Boun Abdallah Dionne. Qui a théorisé le compagnonnage de Macky Sall et le Sénégal, jusqu’en 2035.

Le troisième mandat, en divagation dans l’opposition et la société civile, refait surface à l’Apr. Après que des responsables du parti  ou collaborateurs du chef de l’Etat ont été limogés pour s’être prononcés sur la question.

Et cette lecture des lignes qui bougent veut dire de manière triviale que le sujet n’est plus tabou dans la mouvance Présidentielle. Paradoxalement, Macky Sall, dont le deuxième mandat s’achève en février 2024, a souvent contesté la pertinence de la théorisation du 3e troisième mandat.

Même si son « Ni oui, ni non », sur son intention de se représenter en 2024 avait fini de diluer son bissap. Voire de lever l’omerta au sujet d’un éventuel troisième mandat.

Va-t-il sabrer Mbaye Ndiaye, à l’instar de Sory Kaba et Moustapha Diakhaté ? Autrement dit, son conseiller spécial, Tounkara, qui se glorifie d’avoir conseillé à son mentor de limoger ces deux responsables, en fera-t-il autant à l’encontre de Mbaye Ndiaye ?

Avant l’heure, ce n’est pas l’heure, me rétorque-t-on. Peut-être ont-ils sondé les populations. Et emmagasiné suffisamment  de masses critiques pour donner un succès retentissant à la théorie du 3e mandat.

Mais le revers de la médaille est que s’ouvrent désormais les guerres de succession au sein de l’Apr. Et les premières salves sont déjà lancées par Bara Ndiaye à l’endroit de Amadou Ba et Aminata Touré soupçonnés de comploter contre leur mentor.

Maintenant, l’appréciation ne viendra plus de la Constitution, parce qu’une lecture très claire a été faite par le Président Macky Sall. Mais des des 16 millions de Sénégalais qui apprécieront l’attitude de Macky Sall. Qui refuserait de quitter le pouvoir en 2024.

Sans doute l’opposition va-t-elle appeler  à la mobilisation contre un 3e mandat. Mais quelle opposition ? Celle qui est déjà dans la sauce Macky ?

3E Mandat Mbaye Ndiaye
whatsapp 164
Annonces

(16) commentaires

En Route Pour 3E Wax Woxêt?

Si les urnes ne peuvent plus virer un président, hélas il faudra employer les méthodes lourdes radicales.

Ils Nous Narguent En Plus!

Il faut les virer avant 2024 même.

D

Ce sot ces salopard qi poussent à Macky à l’irréparable.
rebeuss dina fèèss dél ak ay paa politicien

Ravi

GSPR qu’ il ne pense pas

Djibril Bop

Bilahi wallahi si Macky tente de rester après ce manda, il sera ridicule devant toute l’humanité. Mbaye Ndiaye, tu es un cochon qui cherche sa nourriture au palais.

Marietou Ndiaye

si aly ngouille est maintenu à son poste Macky pourrait gouverner ce pays jusqu’au delà de 2035 avec son matériel de répression commandé chez erdogan.mais dieu est grand alakhira existe

Malick Diallo

3e mandats ou 100 mandant ne nous interressent pas ce qui interresent les senegalais de nous diminuer le cout de lelectricitè cesser les gabesies cesser les bavardases est le griotime de nous dire surtout le probleme de aliou sall les 94 milliards de mamour diallo aliou sgouye de nous dire qui a signer le document est nous parler les gens verreux qui sont epingler ces sa qui est important ne leurrer pas les senegalais demain inchalla ces la tombe la tombe elle est infoudriable de 1960 a maintenant je vois que ce pays regresse trop de detourenement trop de mensonge des promesses nos tenue francement ces indigne ya que les sales habutides que nous heritons le general daugaul lavait dit de ne pas prendre lindependance ou sont le chemin fer tous a ete detruis a leur fins propre est personnelles rien ne vas dans pays tant que le mauvais systeme nas pas changer le senegal nyras nulle part ont resteras toujour statique est politiciens nos president ont porter prejudice des milliers est des milliers detre humains dans leur pays cest vraiment ihunumaiin ou vas lafrique mon afrique les uns vie les autres ne vie des laches profitards ave leur familles senegalais senegalaise reveiller vous fates attention aux profitards les jeunnes vous avez votre destin en mains

Vadé Retros Satanas !

le malin va se reconstruire un petit bilan artificiel croutillant, baisse des prix, diminution cosmétique du train de vie le l’état, quelques dossiers d’apéristes sacrifiés,dles logements à loyers modérés…le malin se refera un visage de saint pour se faire réélire. c’est là que le peuple devra lui dire stop au Malin: Vadé Retros Satanas..

Sonko Pour Transition

Opération « Combattre le Virus » Prépare toi Sonko pour la transition, nous n’attendrons pas 2024 pour nous faire mâter avec les 1ers dollars du pétrogaz.

Aboubacar Balde

je vous le jure que si Macky se présente au 3eme mandat il sera réélu en 2024.les Sénégalais hors de Dakar ont besoin de Macky pour devenir de vrai citoyens car le reste crois que le Sénégal s’arrête a Dakar et les Tarihas,Gamoux,jiaara,Magali etc…qui finissent le budget du Sénégal et personne ne parle

    Fouta Et Fatick Souffrent

    Les villageois ne sont pas dupes, ils savent que Macky privilégie région Dakar. Statut mairie dkr, Ter, Aidb,Brt, Aréna, Stade Olympique, les bons hopiteaux, centres de dialyses les milliards de bolides limousines et 4×4.

Pap Doudou

OUI le Pouvoir rend Fou, et c’est cette folie qui va les pousser à chercher un 3ème mandat. Alors ils le regretteront Toute leur vie

Bathie

Tant que le problème de l’amnistie n’est pas pris en compte par le dialogue national, le 3ème mandat sera toujours d’actu. Et l’amnistie n’est ni pour Khalifa moins encore pour Karime, c’est le régime qui a besoin de ça.

Kopker

mbaye ndiaye domaram l

Dame

Mounirou sy un des redacteurs de la constitution avait bien dit que c est un membre du conseil qui leur avait demandé de rajouter nul ne peut faire 2 mandats consecutifs pour fermer la porte que mackhy avait fini fo nek mounirou

Dialogue Est Dépassé

Le 3e mandat est en orbite, plus besoin du faux dialogue. Ces os à ronger pour l’opposition molle, histoire de les gérer en attendant de sortir des turbulances du tangage. Boune a amorcé et Mbaye Ndiaye lâché les gaz, c’est parti pour la 3e dimension !…

Publier un commentaire