Marocains tués par des garde-côtes algériens : la famille va déposer une plainte en France

La famille des deux vacanciers d’origine marocaine, qui ont perdu la vie aux mains des garde-côtes algériens, a annoncé qu’elle allait déposer une plainte en France. Cette tragédie s’est produite alors que les défunts s’étaient égarés en jet-ski dans une zone frontalière entre le Maroc et l’Algérie.

L’annonce a été faite par les avocats de la famille, qui vont déposer une plainte pour « assassinat aggravé, tentative d’assassinat aggravé, détournement de navire et non-assistance à personne en danger ». Ils accusent les autorités algériennes d’être responsables de ces actes.

La famille, déplorant l’impunité croissante des crimes suite à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie à l’initiative de cette dernière, se voit contrainte de recourir à la justice française pour éclaircir les circonstances de ce drame.

Les victimes étaient un Franco-Marocain de 29 ans et son cousin, âgé de 40 ans. Selon un rescapé de l’incident, ils étaient quatre vacanciers au moment du drame. Les garde-côtes algériens auraient tiré sur eux après leur interpellation.

Le parquet d’Oujda, ville du Nord-Est marocain limitrophe de l’Algérie, a ordonné l’ouverture d’une enquête sur cette affaire. Le ministère algérien de la Défense a évoqué un « refus d’obtempérer » de la part des victimes. Les autorités marocaines, quant à elles, n’ont toujours pas réagi à cette affaire.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire