Madické Niang : “Il faut nourrir trois choses…”

Après la publication des résultats provisoires de la Présidentielle et sa rencontre avec le Khalife général des Mourides, Madické Niang s’adresse au Sénégalais via sa page Facebook.

” Dans la vie, il faut nourrir trois choses : son cœur, pour que la foi et paix y abondent et se recyclent chez les autres ; son esprit, pour que la sagesse et la bonne pensée y germent et son âme, pour que la spiritualité, le bon et la bonté puissent se propager en nous et dans le reste de la société”, lâche-t-il.

Pour le candidat de la coalition Madické2019, “c’est bien là, le contrat social que je me suis promis d’exercer sur moi-même et sur mes actes devant les Sénégalais. Je reste déterminé, à donner le meilleur de moi-même, quoi qu’il en soit, pour ce peuple. Nous resterons déterminés et regarderons droit devant nous pour le meilleur comme pour le pire”.

 

À lire aussi
Can 2019 - Madické Niang aux Lions : «Allez, jusqu’au bout...»
Madické Niang

(11) commentaires

Samba Anne

Mort de rire.sans commentaire

Kannman

C’est beau et bien mais il fallait reconnaître la défaite et féliciter l’heureux gagnant cela aurait apaisé la tension.

Youssouf

la victoire de macky est magnifique y a pas a dire

Troudbal

Niang dé amoul dieum président amoul personnalité

Yenamarre

Beugou meu ko wakh, wayé sondage bi niou publié, madické ngi ci ganaw, matoul sakh 4% des voix.

Oumi

Macky SALL 56% contre madické 3,44, lann mo ko geuneu lerr ?

Philomene

Voter Madické moy kharou

Mamadou Seck

Aï répondeur dîme lé len gnou.

Oumar Seck

Sénégal amatoul amé kou béké Thierry gnoun warna meune di défal kadome. Le régime en place d’accord c’est ZERO les sénégalais yoko déf wanté cinquant yi dina saf thi sénégalais yi

Assane+Djigal

Madicke talibela

Youga Diop

Dans la vie il faut defois rester élégant quelque soit l’appartenance politique.
Madicke vient de confirmer de nouveau qu’il est un homme de valeur et de vertu.
Un homme avec un bon cœur et un esprit saint
Je vous encourage mais il faut quitter le PDS.