PUBLICITÉ

Lutte sénégalaise: Le Cng dicte sa loi aux promoteurs

Le Cng de lutte rappelle à l’ordre les promoteurs! Les services de Alioune Sarr, qui ont sorti un circulaire, veulent une meilleure organisation des combats de lutte. Aussi enjoignent-ils les organisateurs de respecter certaines règles.  

Selon Sunu Lamb parcouru par Senego, tous les combats déclarés au CNG doivent être organisés dans un délai de quatre mois. Aucun « face to face » ne doit être organisé avant la signature d’un avenant au CNG.

La note du Comité national de gestion d’ajouter : « Une caution de réservation de la date sollicitée fixée à un million de FCFA. Si la manifestation est organisée à la date prévue, la somme versée est restituée au promoteur. En cas de non-organisation de la manifestation à la date retenue, la caution n’est pas remboursée. »

Cng Lutte Lutte Senegalaise
Annonces

(4) commentaires

Biggy

Ce vieux a deja gate la lutte , continue de plus belle.Si vous voulez que la lutte avance.Enlevez ce vieux de la tete du CNG

Jimbori

Cette personne n a pas de vergogne. Comment on peut rester aussi longtemps à la tête d une structure publique….triste Afrique

Deug

C’est ça l’Afrique démissionne ne fait pas partis de leur vocabulaire Comment on peut rester dans une institution plusieurs années et continue à rester comme si il n’y a pas des jeunes compétents

Charles

LUC A T’IL LE DROIT D’ORGANISER UN COMBAT TOUT EN ETANT EN PRISON. LES FAITS SONT LA C’EST UN GRAND BANDIT

Publier un commentaire