PUBLICITÉ

Livre«Oumar Péne, l’histoire d’une épopée…»: Le maestro immortalisé par un ancien de Afsud

Le Groupe des Éditions Maguilen fête son trentième anniversaire. L’évènement coïncide avec la publication officielle du livre «Oumar Pène : L’Histoire d’une épopée musicale» de Alassane Bèye.

L’auteur, Alassane Bèye, édité par la même maison Maguilen, était à son baptême du feu. Et pour le coup d’essai, le frère de Alioune Badara Bèye a choisi de faire un témoignage sur le lead-vocal du Super Diamono et maestro de la musique sénégalaise, Oumar Pène.

C’est un ouvrage de 156 pages qui livre des anecdotes croustillantes sur la vie du musicien et du quotidien de son orchestre, avec ses amis et sa famille artistique. Mais également de son rapport avec ses admirateurs, regroupés dans l’Association des Fans du Super Diamono (Afsud). Alassane Bèye, ancien président de l’Afsud durant plusieurs années, a «peint une véritable légende qu’il fréquente depuis 1982» et «le porte-étendard d’une jeunesse exposée à un monde débridé».

Des chansons qui pénètrent les cœurs

Dans son discours comme dans le livre, il a rendu hommage à un artiste «spirituel dont les chansons pénètrent les cœurs» et qui ne chante pas pour la danse mais pour les consciences. Un talent qu’il a affûté très tôt dans les kassaks (veillées pour les circoncis), au grand dam d’une carrière de footballeur professionnel, rapporte le Soleil.

Le témoignage des amis 

Omar Pène, présent aux côtés de Souleymane Ndéné Ndiaye, fan, ancien Premier ministre et préfacier du livre, a apprécié le symbole à sa grande valeur. Il s’est dit réjoui qu’un fan ait entrepris d’immortaliser son «œuvre musicale d’utilité pratique qui voile un parcours social sous pression». Auparavant, ses amis ont décrit un homme qui n’a jamais appris le solfège mais qui sait parfaitement comment charpenter la musique. Ils ont également rendu hommage à un «honnête homme», «fidèle», «timide», mais «avec un grand sens de responsabilité et de management». Un personnage avec des comportements et attitudes nobles» qui s’est affranchi de la maison familiale à l’âge de 13 ans.

Rapports entre Péne et You  

Ces mots sont essentiellement émis par son ami d’enfance, Me René Cheikh Léon Lopy qui rapporte la suivante anecdote pour chanter la générosité et faire taire certaines incompréhensions. «C’était à leurs débuts et ils étaient encore très jeunes. Oumar Pène devait aller à Saint-Louis pour un événement, Youssou Ndour aussi. Quand Youssou est arrivé, le bus était plein et on le lui a signifié. Oumar Pène l’a porté sur ses genoux jusqu’à Saint-Louis», s’est rappelé Me Lopy, entre autres souvenirs très personnels, avant d’ajouter que les deux ont toujours eu une «relation fusionnelle»

Alassane Bèye Livre
whatsapp 132
Annonces

(2) commentaires

Mor Yomble

De kadd orchestra au super Diamono
Du lycée au monde professionnel , j’ai toujours adoré ce gars
J’aime écouter ses textes et son indépendance d’esprit
Baye Pene a rendu hommage à toutes les couches de la société sénégalaise
Sa voix très particulière la qualité musicale de ses albums
Pene est celui que l’on peut écouter toute la journée
Longue vie et très bonne santé

Renè Diagne

c est un grand monsieur

Publier un commentaire