Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Les précisions du DG de Direct-Info relatives au «licenciement abusif»

Suite au communiqué de la section du Syndicat des professionnels de l’information et de la  communication du Sénégal (Synpics) du Quotidien Direct-Info rendu public le 24 mars 2015, accusant la Direction générale de licenciement abusif, Pape Diogaye Faye, directeur général dudit journal, dans un communiqué rendu public ce mardi, a apporté des précisions concernant ces licenciements.

«A la date du lundi 9 mars 2015, nous avons subi une coupure d’électricité. Pour palier cette situation, nous avons immédiatement loué un groupe électrogène. Le temps de le tester, les deux monteurs du quotidien, qui sont censés  être les derniers éléments à quitter la rédaction, se sont empressés de rentrer chez eux», explique le directeur général.

Ayant trouvé une alternative, Pape Diogaye Faye a appelé le directeur de publication pour lui en faire part. C’est ce dernier qui lui apprend que l’équipe de montage avait déjà quitté les lieux. C’est ainsi qu’il essaie de les joindre en vain ; ces derniers ayant refusé de le prendre au téléphone malgré des Sms envoyés au préalable.

Ce qui a entraîné, soutient-il, la non-parution du journal le lendemain «à cause d’une insubordination  et d’un refus catégorique de ces agents de venir travailler.
Par conséquent, des demandes d’explications ont été servies à ces derniers qui ont répondu qu’ils n’étaient pas dans des conditions normales pour travailler et ont saisi le responsable de la section Synpics du journal qui leur a ordonné de rentrer».

«Comment ces agents auraient-ils pris connaissance des dispositions prises par le directeur général  pour juguler cet impair d’électricité en refusant de le prendre au téléphone ? Depuis quand un responsable syndical est-il le chef hiérarchique du personnel pour pouvoir donner des ordres de rentrer ? », s’est interrogé M. Faye.
Toutes choses qui font que le directeur général, Pape Diogaye Faye, a mis fin à leur collaboration en saisissant la justice pour préjudice subi. «Nous avons causé beaucoup de tort à nos lecteurs et annonceurs, sans oublier le chiffre d’Affaires de ce jour», a-t-il fait savoir.
A l’en croire, le Synpics verse dans l’amalgame en essayant de s’immiscer dans la relation amicale et fraternelle basée sur la confiance entre le directeur général, Pape Diogoye Faye, et le Pdg, Cheikh Amar, qui date d’avant la naissance de ce syndicat.

Cependant, Pape Diogaye dit améliorer les conditions de travail de ses agents depuis son arrivée dans la boite : «les salaires ont pu être améliorés et bancarisés. Des contrats de travail ont été signés et les travailleurs déclarés auprès de l’Ipres et de la Caisse de sécurité sociale. Des avancées considérables qu’ils n’ont jamais eues après une quinzaine d’années passées ailleurs».

«Des acquis, souligne M. Faye, que le Synpics  oublie sciemment. Mais également ces aveux faits suppliant le Directeur général de ne pas les licencier car ils ont tort sur toute la ligne».

«Le Pdg Cheikh Amar a parlé en bon père de famille pour un apaisement au sein de  l’entreprise. Mais un apaisement, ajoute M. Faye, qui commence d’abord par le respect de la hiérarchie. Le Synpics n’a qu’à s’occuper de ses revendications syndicales et ne pas verser dans un combat qui n’est pas le sien. Parce que manipulé par des gens tapis dans l’ombre qui n’ont pas le courage de se dévoiler».

0 Whatsapp
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    16:58 - 13/08/2020

    Hôpital Dalal Jamm : La PMA et la victoire du lobby homosexuel

    Whatsapp
    16:50 - 13/08/2020

    Covid-19 : La gendarmerie récolte 10 millions francs en 72h

    Whatsapp
    16:46 - 13/08/2020

    “El Hadji Mouhammad Sakhir Ndieguene, parcours d’un érudit intègre des temps modernes”

    Whatsapp
    16:46 - 13/08/2020

    “Attaques crypto-personnels entre Apéristes” : Le coup de gueule de El hadji Fall Macathy

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp