Annonces
Annonces
» » » » » » » Les pécheurs demandent à Macky et Aziz de faire...

Les pécheurs demandent à Macky et Aziz de faire la paix

Les pécheurs de Guet Ndar invitent les présidents sénégalais et mauritaniens actuellement à Adis Abeba de fumer le calumet de la paix. Suite aux tensions aux larges des cotes des deux pays frontaliers, ils demandent les deux chefs d’Etat respectifs de mettre fin à cette « guerre froide ».

Marre d’être victime de représailles des autorités mauritaniennes, en conférence de presse hier, ils ont appelé au calme. La semaine dernière les gardes cotes mauritanienne ont ouvert le feu sur des pécheurs sénégalais dont ils ont grièvement blessé trois. Ce qui est devenu monnaie courante selon les pécheurs qui signalent que desormais ces garde-cotes tirent à balle réelle.

A ce niveau, ils exigent aux deux dirigeants respectifs présents au sommet de l’Union africaine en Ethiopie de mettre profit leur séjour pour se regarder droit dans les yeux et régler les problèmes. Car, ils ont marre d’être fusillés comme du gibier en haute mer par les garde-cotes mauritaniens, les quels  les accusent de pécher illégalement dans leur zone économique exclusive, sans autorisation.

Annonces
Annonces

6 commentaires

  • Vérité
    30/01/2017 14:32

    Salam à tous. Pour dire vrai, il faut que les sénégalais croient en eux-mêmes. Croyons et ayons confiance en DIEU en nous suffisant à nos ressources halieutiques tout en sachant qu’il n’y a pas de frontières maritimes matérialisées et que par conséquent les poissons naviguent à leur guise de la Mauritanie au Libéria en passant passant par le Sénégal, les 2 Guinées et vers d’autres mers ceci sans aucune restriction .Je jure sur ALLAH que nos eaux fluviales et maritimes regorgent de poissons, il suffit tout juste d’y croire mais aussi de les exploiter d’1 façon rationnelle et judicieuse. Quant à la Mauritanie, il faut que le Sénégal prenne des mesures préventives vis à vis de ce pays qui, osons le dire, ne nous porte pas dans son coeur. Notre gouvernement doit protéger nos frontières par des restrictions ,assurer la sécurité de nos compatriotes établis dans ce pays, préserver leurs intérêts et surtout appliquer le principe de la réciprocité. Merci

  • bamba
    30/01/2017 16:44

    es verdad SA deug deug sone nanou ak naar yi

  • bamba
    30/01/2017 16:46

    diam yalna yala yok diam

  • KANE
    30/01/2017 18:10

    Il faut former et équiper les pécheurs sénégalais des outils leur permettant de naviguer dans leurs eaux territoriales.

  • HADI CHAOUY
    30/01/2017 18:11

    Bravo je te félicite car les Mauritaniens se croient au dessus de tout, hélas c dûe à leurs ignorances totale ce qui fait d’eux des ignares.Ce qui est pire c qu’ils se prennent pour des supères personnes alors qu’en réalité ils sont moins que rien, pas du tout civilisés en pluss d’être racistes. Moi j’ai travaillé en Mauritanie précisément à Nouakchott de 1966 à 1970. A cette époque la Mauritanie était dirigeait par un chef d’état instruit Avocat de carrière simple,modeste, humble qui n’avait comme voiture de fonction qu’une 304 Peugeot.Mais il a été chassé par un coup d’état militaire: Moctar Ould Dadah. Depuis la Mauritanie c coup d’état sur coup d’état. Nous sénégalais disons nous une fois pour toute qu’il ne faudra jamais que nous espérions quoique ce soit des Mauritaniens.

  • kaw kaw
    30/01/2017 18:56

    nare bakhoule wayer sénégalais dafa deugueur bope

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL