Les détenteurs de cartes SIM non identifiées en sursis de 60 jours

Les détenteurs de cartes SIM non identifiées en sursis de 60 jours

Les détenteurs de cartes SIM non identifiées ont un délai de 60 jours pour se conformer à la réglementation sur l’identification des abonnés aux services de la téléphonie mobile, selon un communiqué de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) du Sénégal, parvenu vendredi à APA.

‘’Passé ce délai, les opérateurs procéderont à la suspension définitive des cartes SIM concernées », menace Abdou Karim Sall, le directeur général de l’ARTP.

Selon M. Sall, en application du décret de 2007 portant sur l’identification des abonnés aux services de la téléphonie mobile, l’ARTP a demandé aux opérateurs titulaires de licence de procéder à la suspension à l’émission et à la réception d’appels de toutes les cartes SIM dont les détenteurs ne se sont pas identifiés à la date du premier octobre 2015 à zéro heure.

Au Sénégal, la forte concurrence entre les trois marques de téléphonie mobile agréées (Orange, Tigo et Expresso) fait que beaucoup de puces de téléphone mobile sont vendues dans la rue par les commerciaux des trois opérateurs agréés en dehors de toute identification des acheteurs.

Ce qui seulement pose des problèmes de sécurité, mais aussi fausse les données statistiques. C’est ce que tente de combattre depuis plusieurs années l’ARTP.

Au deuxième trimestre 2015, le parc de la téléphonie mobile s’élevait à 14.819.053 lignes, soit une hausse de 0,82% par rapport au premier trimestre 2015.

Apa

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire