« …Le Sénégal n’est plus le même depuis le 24 mars 2024 », Que veut dire El Malick Ndiaye ?

« …Le Sénégal n’est plus le même depuis le 24 mars 2024 », Que veut dire El Malick Ndiaye ?

El Malick Ndiaye, ministre des Transports du Sénégal, a déclaré mardi sur le réseau social X : « Le respect ne se quémande pas! Le Sénégal n’est plus le même depuis le 24 mars 2024. » Cette déclaration met en lumière un tournant significatif dans l’histoire récente du pays, faisant référence à des événements qui ont probablement modifié le paysage socio-politique et économique du Sénégal.

Bien que les détails spécifiques de ces événements du 24 mars 2024 ne soient pas explicitement mentionnés dans la déclaration, il est clair que le ministre des Transports insiste sur un changement de paradigme au sein du pays, indiquant une nouvelle ère dans laquelle le respect et la reconnaissance ne sont plus simplement demandés mais plutôt imposés par les actions et les transformations entreprises par le Gouvernement et le peuple sénégalais.

El Malick Ndiaye semble vouloir rappeler aux citoyens et aux acteurs internationaux que le Sénégal a évolué et qu’il faut désormais reconnaître cette évolution dans toutes les interactions et collaborations. Cette déclaration pourrait être interprétée comme un appel à la fierté nationale et à la consolidation des efforts pour maintenir et renforcer les progrès réalisés depuis cette date clé.

19 COMMENTAIRES
  • Daouda

    Doul rek ces amateurs

    • awdi

      AMATEUR?

      le pays fonctionne et est calme , depuis que MACKY SALL est allé jouer au THAIK-THIAK pour MACRON.

      le pays fonctionne et est calme, Depuis qu’il vendu et trahi son candidat, ses camarades de BENNO et son parti, pour sauver son honneur et éviter ainsi l’humiliation supreme, en liberant DIOMAYE, une semaine avant l’élection

      • Nafi

        Bi ministre thiounet quel arriviste!!!

    • Moustapha

      sur quoi ont-ils menti

  • Boubs

    C’est vrai que le Sénégal n’est plus pareil depuis le départ de l’apprenti dictateur. Maintenant on n’a plus peur de se faire emprisonner pour un oui ou un non, comme du temps de la guestapo. Les visages sont radieux, les gens respire la confiance, plus de méfiance des uns envers les autres, diaay doolé amatoul. On vient au Sénégal sereinement et on y sort sereinement. Ouf que ça fait du bien de vivre en quiétude

  • diouf

    Il a parfaitement raison .On laissera plus n’importe qui semer le bordel dance pays .Ce nouveau gouvernement va mettre de l’ordre dans ce pays

    • Ndiaye

      ce pays où le modèle est waly seck n’est plus le même en effet on se folklorise encore plus et on en est bêtement fiers

    • .

      mais c toi qui semé le bordel dans ce pays

    • Saly

      Comme yenna donn indi bordel kaye bordel Djiekhnaffi. Gros con.

  • Alerte

    Des gens incultes comme ce el malick. Le pays est vraiment tombe très bas.
    Malheureusement ils pensent qu’il y a deux Sénégal. Celui du bien leur camp et celui du mal cest a dire tous les autres qui sobt contre leurs projet fantôme.
    Je plains le président Diomaye. C est le seul d’entre eux qui a la tête sur les épaules . Lui il est respectueux calme serein et discipliné. Malheureusement il est entouré de gars qui ne méritent même pas dapprocher les sphères de l’état.

    • awdi

      Typique senegalais.

      les voleurs et les spolieurs aiment le genre, de personne , qui ne levent pas la voix, qui sont soi-disant polis, pour meieux les exploités.

      Mais arrivent ceux qui parlent, ils disent  » ce pays est foutu », parce que ils sont foutus.

      • Diallo

        Ceux qui sont foutus ce sont vous qui pensez que vous etes seuls Dan’s le monde

    • diouf

      LE senegal du mal est celui des voleurs des deniers publics ;celui des crimes fonciers et des tueurs sans pitié .Celui de SOKHNA BATOR qui a pris la tangente et qui sera bientot rapatrié et pendu au poteau

  • DIOUF ABDOULAYE

    En tout cas , moi j’étais très sceptique quant à la capacité des Nouvelles Autorités à piloter des politiques publiques appropriées.
    J’ai observé attentivement les méthodes et les actes posés.
    Je constate que les Autorités sont extrêmement méthodiques ,attentionnées et prudentes .
    Je craignais que l’un des deux principaux leaders qui est un bagarreur qui a beaucoup souffert , commette l’erreur de se lancer dans la vengeance tous azimuts.
    J’ai l’impression que les tempéraments de ces deux leaders se complètent .
    Le fait de collaborer avec un GRAND TECHNOCRATE qui a d’ailleurs fondé une Grande École de Management a certainement impacte la méthodologie.
    Aucune erreur notable .
    Bonne continuation!

  • Mamadou kane

    Oui c’est aux qui casse qui confiance les jeunes pour casse

  • Man

    Machalla

  • Diallo

    Bien sure le Senegal n est plus le meme depuis que votre generation est rentre Dan’s la politique c est aujourdhui qu on voit des juifs jettes des pierres sur la voiture d un khalif general le jour du pardon personne n est arretee c est comme si c etait normal

  • Thiaps

    Tout est calme wi parceque Dara doxatoul nieupa jaxle doundou bi metina deuk bi da jomaye jomi neniou ci gui ngour

    • Dogo

      Deukou Serigne ngoudou bi kaye moye lolou. Diakhlainagnou

Publiez un commentaire