La Matinale Senego : Moustapha Diop, Magatte Ndiaye et deux policiers de la circulation font l’actualité

La Matinale Senego : Moustapha Diop, Magatte Ndiaye et deux policiers de la circulation font l’actualité

Bonjour et bienvenue dans la matinale de Senego de ce mercredi 29 mai 2024. Aujourd’hui, nous faisons le tour des articles les plus débattus pendant la nuit.

Moustapha Diop sur les tentatives de division entre Diomaye Faye et Ousmane Sonko

« Diviser Diomaye et Ousmane Sonko pour ensuite les infiltrer » : c’est le souhait ardent de l’ancien régime, notamment de Macky Sall et de son parti, l’APR. Mieux encore, selon le journaliste Moustapha Diop, l’APR souhaite provoquer le divorce entre le président Diomaye et son premier ministre. C’est pourquoi, ils créent chaque jour des slogans, mais c’est une chose qui est quasi impossible, d’après l’analyste politique.

Moustapha Diop pense que l’Alliance pour la République (APR) a un projet : qu’en 2029, Macky Sall revienne pour être candidat. La preuve, il a refusé de céder le parti au candidat déchu Amadou Ba, actuellement chef de l’opposition. Si le parti APR était entre ses mains, cela signifierait que c’en serait fini pour de bon pour Macky Sall. Parce qu’Amadou Ba serait sûrement candidat en 2029.

C’est la raison pour laquelle Macky Sall veut mettre quelqu’un qui n’a aucune ambition à la tête de l’APR, hormis chauffer la chaise en attendant son retour, ajoute le journaliste.

Maintenant, avant cela, poursuit le directeur de Wallf, leur objectif est de bouleverser le règne de Bassirou Diomaye Faye. C’est-à-dire qu’ils veulent le séparer d’Ousmane Sonko. Ainsi, Diomaye n’aurait plus la force de diriger le pays comme il le faut, ni le temps de travailler. Si cela aboutit, ils pensent qu’ils pourront réaliser leur rêve de 2029, c’est-à-dire le troisième mandat. Mais le journaliste ne croit pas une seule seconde à ce qu’il qualifie de rêve, soutenant que les deux continueront de cheminer ensemble…

Source complète

Le Général de brigade Magatte Ndiaye nommé Chef d’Etat-Major de l’Armée de terre

Le Général de brigade Magatte Ndiaye succède à son camarade Kandé, récemment affecté à New Delhi comme attaché militaire, rapporte Emedia. Ancien Inspecteur des armes et des opérations à l’Inspection générale des forces armées (Igfa), le nouveau Chef d’Etat-Major de l’Armée de terre a commandé la force d’intervention de la Cedeao en Gambie (Ecomig) de 2017 à 2018. Magatte Ndiaye possède également une vaste expérience internationale, ayant servi en Guinée-Bissau, au Burundi, au Darfour et au Mali. Polyglotte, il maîtrise le wolof, le français, l’anglais, l’allemand et l’espagnol.

Diplômé de West Point en 1990, il a suivi diverses formations militaires et spécialisées. Il reste à déterminer s’il cumulera également les fonctions de chef des Forces spéciales, précédemment exercées par le Général Kandé.

Le Général Kandé, en sa qualité de Chef d’Etat-Major de l’Armée de terre et des Forces spéciales, a été nommé attaché militaire à l’ambassade du Sénégal à New Delhi. Cette décision, prise par le Président de la République Diomaye Faye, a été qualifiée de surprenante par Afrique Confidentielle. Cette nouvelle affectation pour Kandé, souvent surnommé « la terreur des rebelles du Mfdc » en raison de son rôle crucial dans le démantèlement de leurs bases, est perçue par certains comme un « exil ». En effet, il est inhabituel de voir un Général de son calibre être affecté à un poste généralement réservé aux colonels, les Généraux occupant souvent des postes d’ambassadeurs. De plus, Kandé n’est pas encore à la retraite.

Source complète

La police nationale communique sur une affaire de corruption présumée impliquant deux policiers et la fille de Mansour Faye

La police nationale a sorti un communiqué sur l’affaire de corruption présumée entre deux policiers de la circulation et la fille de l’ancien ministre Mansour Faye.

Contrairement à ce qui a été relaté, bureau des relation publique de la police renseigne que le 25 avril 2024, aux environs de 13 heures, le commissariat urbain de Kébémer a reçu la dame Aissatou Faye qui a déclaré avoir été victime d’une extorsion de fonds d’une valeur de 300.000 F CFA par des policiers préposés à la circulation le mardi 23 avril 2024 vers 15 heures à Kébémer.

Lors de son audition, poursuit la police, la fille de Mansour Faye a soutenu qu’à la suite d’un contrôle de routine, il été découvert par devers elle, un montant de 21.000.000 de F CFA.

Après un contrôle sommaire sur l’origine des fonds et sur ses activités, les deux agents de police lui ont signifié qu’elle n’avait pas le droit de circuler avec un tel montant. « C’est par la suite, poursuit-elle, que les deux agents de police, sous la menace d’une éventuelle poursuite pénale, ont réussi à lui soutirer la somme de 300.000 F CFA », rapporte le communiqué.

Les investigations menées par le chef de service ont permis d’identifier les deux agents de police incriminés « qui ont reconnu lors de leur interrogatoire avoir reçu la somme indiquée, mais de manière gracieuse », ajoute le communiqué.

L’autorité policière qui qualifie ces agissements de ces deux agents d’une « extrême gravité » a fait prendre toutes les mesures disciplinaires qui s’imposent. Ainsi, les deux fonctionnaires de police ont immédiatement été relevés et font l’objet d’un arrêt en salle de discipline, conclut le communiqué.

Source complète

  • Pape Alé Niang et la régulation des réseaux sociaux: Le directeur général de la RTS, Pape Alé Niang, a plaidé pour des sanctions plus strictes pour encadrer les activités sur les réseaux sociaux lors du dialogue national.
  • Scandale à la CDC impliquant Cheikh Issa Sall: Un scandale impliquant l’ancien directeur général de la CDC, Cheikh Issa Sall, et plusieurs complices dans des détournements de fonds.
  • Ibrahima Hamidou Dème soutient le dialogue national: L’ancien juge Ibrahima Hamidou Dème a exprimé son soutien à une réforme judiciaire significative lors du dialogue national.
  • Diomaye Faye accueille des écoliers au palais présidentiel: Le Président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a reçu des écoliers de Thiès au palais présidentiel pour une visite mémorable.
  • Aminata Touré aux assises de la justice: Ancienne ministre de la Justice, Aminata Touré a souligné l’importance des réformes judiciaires lors des assises de la justice.
  • Mbaye Dièye Faye en deuil: Le tambour major Mbaye Dièye Faye a perdu sa mère, Adja Daro Mbaye, dont les funérailles auront lieu demain.
  • Salma Ibrahima Fall alerte sur un complot contre Ousmane Sonko: La journaliste de Walf, Salma Ibrahima Fall, a dénoncé des manigances orchestrées par l’ancien régime contre Ousmane Sonko.

Merci d’avoir suivi la matinale de Senego et à demain pour de nouvelles informations.

5 COMMENTAIRES
  • Ouma

    Merci bcp à vous pour cette matinale et bonne continuation !

  • Pap

    Moustapha Diop est vraiment nul. Honteux.

  • Ndiaya

    Les promesses sont une dette que l’on paie le jour de la résurrection:les laudateurs de walf doivent arrêter de mentir.les sénégalais attendent toujours la diminution du prix des denrées alimentaires

  • Rafna1

    Après on appelle ce gus analyste politique. Il continue juste de ronger l’os qui le nourrissait en continuant à vouloir faire de Macky Sall l’adversaire du pouvoir…. N’importe quoi

  • ASS

    Merci beaucoup

Publiez un commentaire