PUBLICITÉ
serigne mountakha - Khessal, greffage, football, lutte...: Le khalife liste les interdits à Touba

Khessal, greffage, football, lutte…: Le khalife liste les interdits à Touba

Le  Chef de l’ État,  Macky Sall  s’est rendu à Touba, ce mercredi 3 février pour rencontrer le khalife général des Mourides. L’objectif de cette visite était de le remercier après sa victoire à l’élection présidentielle du 24 février 2019.  Serigne Mountakha Mbacké , qui a montré toute sa satisfaction à l’endroit du président de la République, a profité de l’occasion pour  remettre un document rappelant les interdictions à Touba.  Sollicitant l’assistance de l’État pour les rendre effectives.

 Touba et Macky…

Le Khalife général des mourides, par la voix de Serigne Bassirou Abdou Hadr,  a remercié  Macky Sall, pour l’intérêt qu’il porte à la ville sainte de Touba.  Il lui a indiqué qu’il allait même dépêcher son porte-parole, pour lui remettre ce document qui relate les interdits à Touba. Mais, étant donné qu’il est là, il profite de l’occasion. Serigne Mountakha demande aussi la collaboration de l’ Etat pour l’aider à mettre en œuvre ces enseignements de l’Islam rappelés par Cheikh Ahmadou Bamba,  dans la ville sainte.

Les interdits… 

« 1- Vente et consommation de boissons alcoolisées et ivresse; 2- Vente, détention  et usage de drogue, notamment Yamba; 3- Jeu de hasard et loteries;  5- Tam-tam, musique de danse et manifestations folkloriques; 5- Il est aussi interdit la lutte et le football;  6- L’utilisation et la vente des produits de dépigmentation, les mèches et les greffages; 7- Les accoutrements incorrects d’un homme ou d’une femme;  8- Tout ce qui est lié au maraboutage, charlatanisme; 10- Tout genre d’association de malfaiteurs dans une maison; 11- Parler au nom de la confrérie mouride, sans Ndigël du khalife, est strictement interdit; 12- Ne pas se conformer aux enseignements  de l’islam,  de Serigne Touba,  pour l’ouverture des Mosquées et Daaras », énumère le porte-parole des mourides au nom du khalife.

Les risques encourus

Selon, Serigne Bass Abdou Hadr, il y aura une commission  dans la ville sainte, qui sera chargée de veiller au respect de ces interdits, en collaboration avec les autorités  étatiques.

Et que quiconque s’aventurerait à violer ces recommandations du Khalife général des mourides, sera traduit en justice pour une application de la loi.  Et cette décision a été prise à l’unanimité, après concertation avec toutes les familles maraboutiques à Touba,  ce 24 juin 2019.

Au bon souvenir de Cheikh Abdou Lahat Mbacké

Le 18 septembre 1980, Serigne Abdou Lahat Mbacké,  troisième khalife général des mourides,  succédant à son frère aîné, Serigne Fallou Mbacké en 1968,  avait pris des mesures fermes  pour Touba,  en concertation avec les fils de Serigne Touba à l’époque.  Serigne Mountakha en ce sens, dit suivre le pas de ses prédécesseurs. Et demande un respect des prescriptions de l’Islam.

Ainsi, il recommande à « tout croyant, de cesser tout activité à l’heure de la prière ». Et de « baisser la voix, dès le début de l’appel à  la prière. »

pape cheikh - Khessal, greffage, football, lutte...: Le khalife liste les interdits à Touba

 

Football Greffage
whatsapp 1610
Annonces

(17) commentaires

Babacarfaye Khadim

DIEUREUDIEUFATY SÉRIGNE MOUNTAKHA BASSIROU M’BACKÉ YALLA NANGUA FI YAGUE LOOOOOOOOL TÉ AM WERR LOOOOOOOOL BARKÉ MAME BOROM TOUBA M’BACKÉ AMIIIIIIIIIIIIIIIIIIINE

    Bill

    n’importe quoi.

    combien de femmes mbacke mabacke commnues font du klhessal et portent des greffages? combien de femmes mariées a des mbacke mbacke font du khessal et portent des greffabes. ils font arretez de raconter n’importe quoi
    pathetique

Maxam

Dieureufe mbackee. Wa Li Dina meti doye ware der.on peu interdit tou wayer khesale ak grefase. Dina meti si mane trope ak yene diabarou kilifayi neke touba

Ada Ndiaye Sy

Et nous l ensembles des Khalifa tidjania quand est ce q vous adopterez ce bon reglement tres bénéfiques pour l ensembles des Sénégalais

Cocc Ndiaye

waron na thie bolle interdiction door martau yi

    Bill

    akk sathie allalou mbollo

Abdoulaye Sylla Sylla

Ces lois doit être pratiques dn tous l pays du Sénégal

Ndour

Mdr

Mor

Il fallait y mettre aussi l’escroquerie , le mensonge et la saleté .

Boy Djine

Diay garap benda de warone nassi bok

Madou

Quelle bonne décision. Une ville sainte doit montrer l’exemple. Dieureu Dieuf Serigne Touba

Aliou Diop

Il est impossible de guérir cette ville car, ils ne mettent pas en avant l’islam et la religion. Senn bopou laniu fii nekkal

Khoulilène Sènebeut

La distribution d’argent public aux marabouts, l’encombrement des rues par des cantines ou des garages de véhicules, etc ! Des meetings déguisés ! Garer sa voitire à l’intérieur de la Mosquée !

Bill

mais touba fait partie du senegal ou quoi ?

Beug Bamba

Bil encomencen par toi sa tounou ndaye. AK yaw khoulen je c pas sa deudieuw ndaye. AK Diop momou sa tounou ndaye watte AK mor je c pas sa diobou ndaye AK cocc je c pas yaine gneup ensemble s’en lefeul ndaye.,, domeram yi ngaine donne bougnou touder touba rek séne khôl you kata ndayam yi dioug. Di ngaine tothieu séne diobou ndaye dh aki nakare ndakhe touba mome thia kanama kaname rek.

    Bill

    ndeyesane deug daffe meti chi nafekh. yow khame nga ne ni do nite kou bakhe. te sa l’islam cinema rekk la. mo fekhe nafekhe limou ngeuna mbagne moye koulene djelli. fi legui kene mouni fi nakhe kene.
    yow nafehe nga, sa baye nafekhe la sa ndeye nafekhe la sa serigne nafekhe la

Big Senegal

Et les faux medicaments??? Et les centaines de
depots de faux medicaments ? Les voitures
Volees?

Publier un commentaire