Hissène Habré sera jugé par la Chambre africaine extraordinaire

Hissène Habré sera jugé par la Chambre africaine extraordinaire

Hissène Habré sera jugé au Sénégal, où il se trouve en détention préventive, par la Chambre africaine extraordinaire pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

La Chambre africaine extraordinaire  d’instruction (Cae) informe dans un communiqué, rendu public hier, que dans le cadre de la procédure suivie contre Hissène Habré, la Chambre a rendu une ordonnance de non lieu  partielle de mise en accusation et de renvoi.

Cet acte envoi Hissène Habré, l’ancien président tchadien devant la Chambre africaine extraordinaire d’assises pour y être jugé. Selon le communiqué, il sera jugé «pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crimes de tortures».

L’Human Rights Watch se félicite de cette avancée significative. Et «cette décision de juger l’ex-président du Tchad devant une juridiction de jugement est une étape majeure de la longue campagne pour  le traduire en justice, après une instruction de 19 mois».

1 COMMENTAIRE
  • triste

    vs devriez +tot dire k’il sera inculpé par cette chambre. c pas un procés mais une farce!!!! shame on you!

Publiez un commentaire